MENU

Comment éviter le dossier de surendettement

Le surendettement des particuliers est de plus en plus fréquent. Cela a des conséquences sur la vie quotidienne. Il existe pourtant des mesures de prévention du surendettement :

  • évaluer sa situation financière de façon objective. Pour ne pas connaître le surendettement, il convient de faire preuve d’honnêteté au regard de sa propre santé financière ;
  • faire le point sur ses dépenses et ses revenus avant de contracter un nouveau crédit, est primordial ;
  • vérifier l’évolution de ses finances à court et moyen terme. Pour cela, il est judicieux d’évaluer son budget de façon équilibrée, avec un reste à vivre suffisant. Cela permet de savoir si une mensualité supplémentaire est envisageable.

Estimez en quelques clics votre taux d’endettement afin de pouvoir suivre l’évolution du financement de votre crédit :

Les solutions pour éviter le surendettement

Pour éviter le surendettement, il peut être conseillé de prendre des mesures :

  • réduire certaines dépenses (loisirs, achats superflus…),
  • accroître ses revenus (heures supplémentaires, second travail, etc.),
  • vendre des objets inutiles, comme des bijoux, de la Hifi, etc.

Faire un crédit pour éviter le surendettement

Lorsqu’une banque ou un organisme de crédit évalue la solvabilité d’une personne, celle-ci ne doit pas mentir sur les réponses qu’elle apporte. En effet, tous les crédits en cours doivent être signalés.

Le rachat de crédit en situation de surendettement peut être intéressant pour regrouper ses crédits. Cela permet notamment de bénéficier de mensualités plus légères.

Une analyse financière est toutefois nécessaire pour savoir s’il est réellement intéressant ou non de regrouper ses crédits.

Cependant, si les mensualités se trouvent réduites, le rachat de crédit se traduit par une hausse du montant global à rembourser.

Agir rapidement en cas de difficultés passagères

Si, malgré les précautions prises, une personne vient à faire face à l’impossibilité de rembourser l’un de ses crédits, elle doit réagir rapidement. Elle peut :

  • négocier avec ses créanciers afin de trouver un accord. Cela peut se caractériser par un rééchelonnement de la dette, une diminution des mensualités et un allongement de la durée du prêt ;
  • solliciter son entreprise. Certaines entreprises peuvent prêter de l’argent, et le récupérer sur le salaire. Cela n’est pas généralisé, il convient de se renseigner auprès de son employeur ;
  • emprunter à un ami ou un membre de sa famille. Afin d’obtenir un coup de pouce temporaire et se remettre à flot, cette solution peut être envisagée.
  • vérifier les garanties de ses assurances emprunteur : souvent, la perte d’un emploi conduit à une situation financière catastrophique. Les assurances de prêt peuvent avoir des conditions d’application (licenciement, par exemple) qui permettent de récupérer de l’argent.

Dans le cas où ces solutions n’apportent rien, il faut alors :

Il existe des associations et des travailleurs sociaux spécialisés dans l’aide aux personnes fortement endettées. La vente de certains objets devenus superflus peut générer suffisamment d’argent pour un remboursement par anticipation.

Quoi qu’il en soit, il est impératif de ne pas accumuler les impayés. De même, il est préférable de ne pas souscrire un crédit si son remboursement apparaît trop aléatoire, afin de ne pas entrer dans la spirale du surendettement.

Le conseil d'Hervé !
Pour prévenir les difficultés financières, il est possible de souscrire une assurance emprunteur pour chaque prêt.
Comparer les devis de crédit conso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis de crédit conso