Comparateur d'énergie
Changez de fournisseur avec notre comparateur d'énergie

Chauffage : les énergies les plus utilisées dans l’immobilier neuf en 2020

Chauffage : les énergies les plus utilisées dans l’immobilier neuf en 2020
Nos habitudes en matière de chauffage évoluent. Preuve en est avec le nouveau baromètre de Domexpo sur les énergies de chauffage les plus utilisées en 2020. Établi sur le recensement du spécialiste de l’immobilier résidentiel Caron Marketing, que nous révèle-t-il ?

L’année 2021 sonnera la fin du chauffage au gaz dans les logements neufs

L’année 2021 sonnera la fin du chauffage au gaz dans les logements neufs
Vous envisagez de faire construire prochainement ? Dès l’été 2021, les systèmes de chauffage fonctionnant au gaz ne seront plus autorisés dans le neuf. Si vous comptiez vous équiper d’une telle installation, il vous faudra donc trouver une alternative. Tous les détails avec lesfurets.

Une trêve hivernale pour le moment inchangée de novembre 2020 à mars 2021

Une trêve hivernale pour le moment inchangée de novembre 2020 à mars 2021
En temps de crise sanitaire, la question de la trêve hivernale et de son évolution a le mérite d'être posée. Protégeant les ménages les plus modestes durant une période lourde en dépenses énergétiques, notamment de chauffage, la trêve hivernale devrait rester inchangée, s'étalant du 1er novembre 2020 au 31 mars 2021. Toutes les infos ici sur lesfurets !

Chaudières au fioul et au charbon : vers une interdiction dès 2022

Chaudières au fioul et au charbon : vers une interdiction dès 2022
La bataille écologique aura eu raison des chaudières au fioul et au charbon. Si les ménages continuent d’utiliser leur chaudière actuelle, plus aucune nouvelle installation de ce type ne sera autorisée à compter de 2022. Pour leur remplacement, les Français devront s’orienter vers des solutions alternatives.

Chauffage : les français ont dépensé 1 700 euros en moyenne pour 2019

Chauffage : les français ont dépensé 1 700 euros en moyenne pour 2019
D'après Effy, le spécialiste de la rénovation énergétique, les français ont dépensé en moyenne 1 700 euros pour se chauffer en 2019. Un chiffre qui reste stable par rapport à 2017 (1 683 euros). Sur lesfurets, découvrez le détail par type d'énergie.

Chauffage : 30% des Français limitent leur consommation pour économiser

Chauffage : 30% des Français limitent leur consommation pour économiser
Près d'un Français sur trois a restreint sa consommation de chauffage cette année pour réduire ses dépenses, selon les chiffres du médiateur national de l'énergie. Ils sont même 15% à affirmer avoir souffert du froid lors de l'hiver dernier.

Paris : Un immeuble chauffé par le métro, des factures en baisse pour les locataires

Paris : Un immeuble chauffé par le métro, des factures en baisse pour les locataires
La chaleur dégagée par la ligne 11, qui passe sous un immeuble du IVe arrondissement de Paris, est récupérée pour chauffer des logements sociaux. Une première dans la capitale. Ce procédé permet de couvrir 35% des besoins du bâtiment et de réduire les charges de 70 euros par an et par logement.

Fioul domestique : ces éléments qui influencent le prix du chauffage

Fioul domestique : ces éléments qui influencent le prix du chauffage
Le tarif du fioul domestique reste élevé cet été, à cause de la hausse des taxes et du prix du baril de pétrole. Les tarifs varient beaucoup d'un département à l'autre. Petit tour d'horizon des différents facteurs qui pèsent sur la facture.

Grand froid : risquez-vous la panne d’électricité ?

Grand froid : risquez-vous la panne d’électricité ?
Le gestionnaire d'électricité RTE n'a indiqué ce lundi aucune « inquiétude particulière » pour fournir l'électricité nécessaire au chauffage des Français malgré la vague de froid. RTE a toutefois donné des conseils aux Français pour limiter leur consommation. 

Logement : 1 Français sur 2 a froid chez lui

Logement : 1 Français sur 2 a froid chez lui
47% des Français grelottent dans leur logement, rapporte le baromètre Qualitel-Ipsos publié en octobre dernier. Le problème du froid touche davantage les Français modestes, les occupants d'anciens logements et les locataires. Des solutions existent pour gagner quelques degrés.