MENU
Comparateur d'énergie
Changez de fournisseur avec notre comparateur d'énergie
Comparer les offres
Partager sur

Une consommation constante, voire en baisse

Cela fait près d’un mois que la France se trouve dans une période de confinement, obligeant les ménages à rester chez eux. Si nous nous sommes attendus à une augmentation de la consommation d’électricité et de gaz, c’est une grande surprise qui s’annonce.

En effet, pour exemple, la consommation de gaz moyenne affiche une réduction de 7%, et cela depuis le confinement. Selon le directeur général de GRDF en charge du réseau de distribution, Édouard Sauvage, ce pourcentage résulte du fait que les restaurants, les bureaux et les commerces demeurent fermés.

Les principaux postes de réduction de la consommation d’énergie

D’après la déclaration faite par Élisabeth Borne lors de son passage devant la commission des Affaires économiques du Sénat, la consommation électrique moyenne a seulement augmenté d’un petit pourcentage par rapport au gaz qui est resté constant. Cela signifie que même lorsque les ménages ne sont pas chez eux, leurs chauffages restent toujours en marche.

Ces constatations ont soulevé la question de l’isolation thermique des maisons. Pour preuve, les factures peuvent diminuer davantage si les logements possèdent une bonne capacité énergétique. Les ménages n’auront plus à chauffer autant leur maison en journée.

Pensez à la comparaison des offres pour économiser

Afin de réduire le montant de votre facture d’énergie, il est également essentiel de bénéficier du contrat le plus avantageux chez votre fournisseur, autant en termes de prix du kWh qu’en coût d’abonnement. Et pour cela, il vous sera très pratique de comparer en ligne les offres d’électricité et de gaz.

Sur lesfurets, notre comparateur d’offres énergie est disponible afin que vous puissiez économiser un maximum sur votre facture !

Comparez les différents fournisseurs et réduisez votre facture
Je compare

Les regroupements familiaux, qu’apportent-ils ?

Pour l’électricité, les petits fournisseurs ont aussi conscience de ce phénomène. Si la hausse était à prévoir, elle a cédé sa place à la réduction avec un pourcentage global de 11% de moins entre début (pré-confinement) et fin mars (en plein confinement).

Face à cette baisse, Wivaldy (site spécialisé dans l’analyse de la consommation d’énergie) a réalisé une étude pour en démontrer la cause : les regroupements familiaux. En effet, suite au confinement, les Parisiens (et autres citadins) sont partis dans leurs maisons de campagne ou se mettre « au vert » chez leurs proches.

Ces personnes représentent en moyenne 27% des foyers qui ont contribué à la réduction de leur consommation d’énergie de 20% entre début et fin mars. Dans la même période, 5% des foyers ont en revanche augmenter leur consommation de 60%. Ces données ont été calculées à températures équivalentes pour les deux périodes de comparaison.

Une évolution du rythme de consommation

Pendant le confinement, le gestionnaire de transport de l’électricité français RTE a sorti un communiqué. Ce dernier précise la nouvelle évolution des rythmes pour la consommation d’électricité des ménages français en journée.

RTE explique ainsi que la consommation atteint son summum à 8h, au moment où les industries et les entreprises débutent leurs activités, jusqu’à la pause. Depuis que le confinement a commencé, la consommation augmente le matin et n’arrive à son pic qu’à 13h, une véritable évolution.

D’après la constatation du réseau de transport d’électricité haute tension, l’utilisation d’Internet pour le télétravail n’est pas une source de surconsommation. À l’heure où tout le travail se fait à domicile, les salariés préfèrent se servir du Wi-Fi que de la 4G, car ils constatent que celui-ci est plus énergivore.

Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les offres