MENU

EDF a annoncé ce mercredi 2 mai avoir porté plainte avec constitution de partie civile pour diffamation contre l’UFC Que choisir. Dans un dossier, l’association de consommateurs avait accusé l’électricien de faire payer d’importants surcoûts à ses clients en influençant les prix du marché. Une accusation qui passe mal pour le fournisseur d’électricité.

Sous-exploitation du parc nucléaire

EDF dénonce des « allégations ». Le fournisseur d’énergie a déposé plainte lundi 30 avril dernier auprès du tribunal de grande instance de Paris (Île-de-France). Le groupe dénonce des propos jugés « diffamatoires » tenus par l’association de défense des consommateurs le 5 avril dernier. L’UFC-Que Choisir avait publié une étude qui portait sur trois pays européens, à savoir la France, l’Allemagne et l’Italie.

L’association accusait EDF de sous-utiliser ses réacteurs nucléaires au bénéfice de centrales plus coûteuses (gaz, fioul, charbon) lorsque les prix de marché diminuaient. Face à l’augmentation des prix, EDF en profiterait pour vendre son électricité plus cher sur les marchés à terme. « EDF semble préférer réserver sa production pour les périodes où les prix de marché de gros sont élevés », estimait l’UFC-Que Choisir dans son étude.

2,4 milliards d’euros sur cinq ans

L’association a chiffré le surcoût pour les consommateurs entre 2012 et 2016. La facture monterait à 2,4 milliards d’euros. EDF conteste ces accusations depuis leur publication, estimant qu’elles reposent sur « un raisonnement économique erroné ». « EDF optimise à tout moment l’utilisation de son parc de production en interaction étroite avec les marchés européens de l’électricité », souligne le groupe dans un communiqué.

Le fournisseur d’énergie assure toujours agir dans la transparence. « EDF agit sous la surveillance permanente du régulateur de l’énergie, la Commission de régulation de l’énergie », ajoute EDF. Cette contre-attaque judiciaire intervient alors que le fournisseur d’énergie subit de plein fouet la baisse des prix de l’électricité et une concurrence redoutable. EDF perd un million de clients chaque année en France.

Comparer les offres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les offres