Comparateur d'énergie
Changez de fournisseur avec notre comparateur d'énergie
Partager sur

Hausse des prix de l’électricité : les fournisseurs alternatifs potentiellement fragilisés

Les prix de l’électricité sur les marchés de gros s’envolent depuis déjà plusieurs mois. C’est l’une des conséquences de la reprise économique. Résultat, les fournisseurs alternatifs ne sont pas à l’abri de difficultés financières.

C’est notamment le cas d’Hydroption, placé en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Toulon en octobre dernier. Le mois suivant, le fournisseur d’électricité renouvelable faisait l’objet d’une notification préalable au retrait de son autorisation d’exercer émise par la Direction Générale de l’Énergie et du Climat (CGEC). Début décembre, il était placé en liquidation judiciaire.

Idem pour Planète Oui. Le fournisseur d’électricité verte et de biogaz vient d’enclencher une procédure de redressement judiciaire. Mais qu’est-ce que ça implique pour ses 160 000 clients particuliers et professionnels ?

Défaillance d’un fournisseur d’électricité : un dispositif de secours automatique

De quoi alerter le gouvernement et l’inciter à prendre des mesures pour assurer, de manière transitoire, la continuité de l’approvisionnement en électricité des usagers en cas de défaillance de leur fournisseur. Durant la transition, vous êtes libre de chercher une offre plus adaptée à vos habitudes de consommation et d’y souscrire sans frais supplémentaires.

Concrètement, si vous êtes concerné, vous serez basculé automatiquement vers un tarif réglementé de vente (TRV), encore appelé tarif indexé. À moins d’être professionnel. Dans ce cas, vous passerez en offre de marché.

Suivant votre lieu de résidence ou d’exercice, vous serez donc pris en charge :

  • Soit par EDF (zones de desserte d’Enedis et du réseau de transport d’électricité RTE), fournisseur historique gestionnaire des réseaux de distribution d’électricité sur 95% du territoire.
  • Soit par une entreprise locale de distribution (ELD) en charge des 5% restants.

Le basculement vers l’un ou l’autre de ces fournisseurs de secours se fait sans délai et de manière automatique. Vous n’avez donc aucune démarche à effectuer. Et surtout, vous ne risquez pas de coupure d’électricité.

Si vous êtes concerné, pas d’inquiétude donc, votre fournisseur de secours prendra contact directement avec vous.

Des mesures prises en parallèle pour contenir la hausse des prix de l’électricité

À la date du 13 janvier 2022, le gouvernement a pris la décision de relever, pour cette année, le plafond de l’accès régulé à l’électricité nucléaire historique (Arenh). Soit, en clair, d’augmenter les volumes d’approvisionnement des fournisseurs alternatifs d’électricité. Ces derniers pourront donc acheter davantage d’électricité à prix réduit auprès d’EDF. Mais à la condition, et non des moindres, de répercuter totalement cet avantage au profit de leurs clients.

Rappelons également les autres mesures prises par le gouvernement pour protéger les consommateurs de cette flambée des prix de l’énergie :

  • Un chèque énergie exceptionnel supplémentaire de 100€ pour les 5,8 millions de foyers bénéficiaires du chèque énergie en 2021.
  • Le gel des prix du gaz au niveau d’octobre 2021, ce qui a déjà empêché une augmentation de 21,2% au 1er novembre et de 20,8% au 1er décembre 2021.
  • Un bouclier tarifaire en électricité en plafonnant la hausse des tarifs réglementés au 1er février 2022 à 4%.
Le conseil de François !
Avec lesfurets, trouvez facilement une meilleure offre d’énergie pour votre foyer. Comparez en 2 minutes chrono différentes offres et souscrivez directement chez le fournisseur de votre choix. C’est facile, rapide, sans engagement, sans coupure d’énergie et sans changement de compteur.
Comparer les offres
Partager sur
Comparer les offres