Comparateur d'énergie
Changez de fournisseur avec notre comparateur d'énergie
Partager sur

La hausse du budget énergie est déjà une réalité pour près de la moitié des Français

Avec une hausse des prix à la consommation de 5,2% en un an (un record depuis 1985), le pouvoir d’achat des Français est plus que jamais mis à mal. Et après leur avoir demandé quel impact la hausse des prix du carburant avait sur leur budget auto, nous les avons interrogés sur le budget énergie de leur foyer.

Il ressort de cette enquête que l’inflation énergétique n’est pas juste une expression entendue dans les media, elle est, pour la plupart des Français, une réalité tangible qui pèse significativement sur leur budget mensuel.

C’est le cas de 45% des Français qui ont vu leur budget énergie augmenter ces 12 derniers mois, et principalement les 35-49 ans (55%). Ce budget énergie a augmenté, selon eux, de 67€ par mois en moyenne.

Inflation énergétique : près d’un Français sur deux a restreint ses dépenses sur d’autres budgets

45% des Français ayant constaté une hausse de leur budget énergie déclarent avoir dû restreindre d’autres budgets et notamment :

  • Leur forfait de téléphone ou Internet : 33%
  • Leur contrat d’assurance auto : 19%
  • Leur assurance habitation : 15%
  • Leurs dépenses de santé et mutuelles : 15%
  • Leurs contrats bancaires ou crédits à la consommation : 10%
  • Leur loyer ou crédit immobilier : 7%

Les restrictions sur les forfaits téléphoniques/Internet (45%) et sur l’assurance auto (29%) sont particulièrement visibles chez les jeunes (moins de 35 ans).

hausse budget énergie

Seuls 42% des Français pensent pouvoir faire baisser leurs factures d’énergie

Pour la quasi-totalité des Français (91%), les tarifs de l’énergie vont continuer d’augmenter durant les 12 prochains mois. Les Français sont même 52% à penser qu’ils vont fortement augmenter.

Une situation face à laquelle la plupart des foyers français se sentent impuissants. En effet, ils ne sont que 42% à s’estimer en capacité de réduire leurs factures d’énergie.

Pourtant c’est possible !

réduire facture énergie

Les écogestes, la solution favorisée par les Français pour faire baisser leurs factures d’énergie

Nous avons demandé aux Français à quelles solutions ils avaient eu recours au cours des 12 derniers mois pour réduire leur budget énergie. Voici leurs réponses :

  • Débrancher les appareils électriques lorsque vous ne les utilisez pas : 86%
  • Réduire le chauffage dans votre logement : 78%
  • Effectuer des travaux d’isolation dans votre logement : 46%
  • Changer de contrat d’énergie : 42%
  • Utiliser un comparateur de fournisseurs d’énergie sur Internet : 40%
  • Changer de fournisseur d’énergie : 37%
  • Changer de système électrique/de chauffage dans votre logement : 31%

On note que les 18-24 ans, une génération plus habituée à agir sur le poids de ses dépenses contraintes et à utiliser des solutions digitales, sont plus nombreux à envisager de changer de contrat d’énergie (66%) ou de passer par un comparateur de fournisseurs sur Internet pour trouver un contrat moins cher (62%).

économie d'énergie

75% des Français se fournissent en électricité chez EDF ou Engie

Ce qu’on peut retenir aussi grâce à cette enquête c’est que l’achat immobilier se démocratise car 65% des Français sont propriétaires de leur résidence principale.

On note que pour l’électricité : 75% des Français se fournissent chez EDF ou Engie contre 22% chez un fournisseur alternatif (3% ne savent pas quel est leur fournisseur d’électricité).

Et pour le gaz : 30% des Français se fournissent chez EDF ou Engie contre 13% chez un fournisseur alternatif. 55% des Français interrogés n’ont pas le gaz chez eux (et 2% ne savent pas quel est leur fournisseur).

Le conseil de François !
Avec lesfurets, vous pouvez agir sur votre budget énergie : en comparant les offres des différents fournisseurs en fonction de votre consommation, vous pouvez économiser 187€ en moyenne par an sur votre facture d’électricité.

*Etude réalisée par l’institut CSA Research pour lesfurets par questionnaire auto-administré online du 8 au 10 juin 2022 auprès d’un échantillon de 1007 personnes représentatives de la population française âgées de 18 ans et plus.

Comparer les offres
Partager sur
Comparer les offres