MENU
Comparateur d'énergie
Changez de fournisseur avec notre comparateur d'énergie
Comparer les offres
Partager sur

Veolia veut s’imposer dans le retraitement des déchets. Le groupe va inaugurer une usine de recyclage de panneaux solaires, le 5 juillet prochain à Rousset (Bouches-du-Rhône). Il s’agira de la première ligne de traitement européenne exclusivement consacrée à ce type de déchets, rapporte Le Monde.

Traiter 90% du parc français

Cette infrastructure représente un investissement pour l’avenir. Un immense marché du recyclage se profile dans le secteur des énergies renouvelables. D’ici quelques années, les premières fermes solaires du Sud-Est de la France devront remplacer leurs équipements arrivés en bout de course. Veolia compte bien s’imposer dans ce secteur grâce à Triade Electronique, sa filiale de recyclage et de valorisation des équipements électriques et électroniques (D3E).

Dans l’unité mise en place à Rousset, l’entreprise pourra traiter l’intégralité des panneaux à base de silicium cristallin. Ces équipements représentent 90% du parc solaire français actuel, rappelle La Tribune. La chaîne de recyclage permettra de séparer les différents composants du panneau photovoltaïque. L’objet subira une série d’opérations mécaniques, qui consisteront à broyer et fluidifier les matériaux. Veolia n’applique plus de procédé thermique et chimique.

3 000 tonnes recyclées d’ici 2021

Environ 92% des composants du panneau solaire seront ainsi recyclés. Le verre récupéré sera expédié dans une usine Saint-Gobain. Ce matériau sera refondu pour être réutilisé, ou terminera son existence comme abrasif. Veolia compte aussi récupérer l’aluminium, l’un des métaux les plus rentables sur le marché. Cet élément représente 10% du poids du panneau. Comme le cuivre et l’argent, il sera revendu à différents professionnels du secteur.

Le silicium pur à 70% pourra être réemployé. Une petite partie des déchets sera éliminée (5% du poids du panneau). Les résidus de plastique notamment (3% du poids du panneau) seront envoyés vers des cimenteries pour servir de combustible. Veolia compte recycler 1 300 tonnes de matériaux la première année. Cette capacité devait augmenter de +30% à +40% par an, pour atteindre 3 000 tonnes d’ici 2021. De quoi offrir une énergie 100% propre, du début à la fin de la chaîne.

Comparer les offres
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les offres