Comparateur d'énergie
Changez de fournisseur avec notre comparateur d'énergie
Partager sur

Une hausse de l’électricité de 1,4% par an sur la période 2021-2024

La Commission de Régulation de l’Énergie n’a pas eu l’occasion de nous partager une bonne nouvelle sur les prix de l’électricité depuis longtemps. Et cela ne risque pas de changer.

L’organisme chargé de valider les évolutions des tarifs de l’électricité en France était en pleine consultation avec les principaux acteurs du marché de l’énergie, notamment le distributeur d’électricité Enedis et le gestionnaire du transport de l’électricité, RTE (Réseau de Transport d’Électricité). Le sujet à débattre ? La hausse des tarifs de l’électricité dans les années à venir.

Enedis et RTE ont entre autres fait part de leurs prévisions et leur proposition est tombée : une hausse moyenne de 1,4% par an sur la période s’étalant de 2021 à 2024. Dans le détail, Enedis était concerné par une hausse de 1,39% tandis que RTE sera sans nul doute touché par une augmentation de 1,57%.

Mais pourquoi une telle augmentation des prix de l’électricité ?

Une hausse du TURPE

Cette augmentation des prix de l’électricité sur plusieurs années, on la doit d’abord à l’ampleur des investissements que se doivent de réaliser Enedis et RTE pour l’accélération de la transition écologique en France et le développement de la production d’énergie renouvelable sur leurs propres réseaux.

Au vu de leurs prévisions respectives, notamment sur leurs charges d’approvisionnement et de fonctionnement, ils tablent sur une hausse de 4,2% par an entre 2021 et 2024 du TURPE (Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Electricité), un tarif qui permet de couvrir leurs activités. D’où la hausse annuelle de 1,4% des prix de l’électricité sur la même période.

Le TURPE avait déjà augmenté de 2,75% en août 2020 ! Lisez notre actualité dédiée. Le TURPE est un tarif payé par les fournisseurs pour l’utilisation des réseaux électriques. Il est alors inévitablement répercuté sur votre facture, représentant environ 30% du prix final à payer.

De nombreux investissement pour la modernisation du réseau électrique

Sur les 15 prochaines années, les investissements d’Enedis pour moderniser le réseau se feront à hauteur de 69 milliards d’euros, tandis que RTE prévoit une somme comprise entre 33 et 35 milliards d’euros. Des montants colossaux qui impactent inévitablement les prix de l’électricité.

Un dépassement de plafond de l’ARENH

L’ARENH, ou Accès régulé à l’électricité nucléaire historique, a également sa part de responsabilité dans cette augmentation des prix. Au tarif de 42€/MWh et avec un plafond limité à 100 TWh par an, ce mécanisme permet aux fournisseurs alternatifs d’acheter l’électricité nucléaire d’EDF. Plus ils en achètent chez EDF, moins ils devront s’approvisionner sur les marchés de gros, aux tarifs bien plus chers.

Depuis 2 ans, le plafond de l’ARENH est dépassé. La CRE a d’ailleurs annoncé que les fournisseurs ont demandé près de 146,2 TWh pour 2021. Dans le cas d’un dépassement de plafond de l’ARENH, avec une augmentation des demandes en électricité, la concurrence doit de plus en plus se tourner vers les marchés, ce qui tend à augmenter le prix final de l’électricité.

Un relèvement de plafond de l’ARENH à 150 TWh a cependant été proposé afin de s’adapter aux nouvelles contraintes des fournisseurs et au renforcement de la concurrence. Wait and see !

Vous souhaitez en savoir plus sur l’augmentation EDF de l’électricité en France ? Consultez notre guide dédié. Sur lesfurets, nous parlons également de l’évolution des prix de l’électricité en France.

Quel effet sur vous, abonnés ?

Cette hausse annuelle de 1,4% sur la période 2021-2024, qu’est-ce que cela représente réellement pour vous ? D’ici 2024, on parlerait d’une hausse de 50 euros par an de la partie de la facture concernant le TURPE. La CRE envisagerait plutôt une augmentation comprise entre 13 et 23 euros. Mais d’après le même organisme, « faire moins que 20 euros, ce sera compliqué. »

La CRE doit désormais transmettre ces prévisions au Conseil Supérieur de l’Énergie (CSE) afin de recevoir un avis. La décision devrait être rendue début 2021 mais l’augmentation semble déjà certaine.

Le nouveau tarif entrera en vigueur pour les particuliers à compter du 1er août 2021. Si le Gouvernement souhaite s’y opposer, il a trois mois pour le faire.

Comparez sur lesfurets pour limiter la hausse des prix

D’ici à ce que cette augmentation pointe le bout de son nez en 2021, vous pouvez d’ores et déjà limiter son impact sur votre facture d’électricité en souscrivant une offre d’énergie au meilleur prix.

Le conseil de François !
Sur lesfurets, il vous suffit de renseigner vos besoins et les caractéristiques de votre logement dans notre formulaire dédié pour vous laisser guider. Notre comparateur d’électricité en ligne vous permettra ensuite de trouver l’offre qui s’adapte à vos critères tout en vous faisant payer moins cher. Vous pouvez également par téléphone au 01 76 24 88 15 (du lundi au vendredi de 9h à 19h et le samedi de 10h à 17h).
Comparer les offres
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les offres