MENU
Comparateur d'énergie
Changez de fournisseur avec notre comparateur d'énergie
Comparer les offres
Partager sur

Avant 2007, à quoi ressemblait le marché de l’énergie ?

Le secteur de l’énergie en France, avant 2007, était contrôlé par deux grandes entités :

  • EDF (Électricité de France) pour l’électricité
  • Engie (anciennement Gaz de France puis GDF-Suez) pour le gaz

Le 1er juillet 2007, le marché de l’énergie s’est ouvert à la concurrence pour les particuliers. Cela a permis à de nouveaux fournisseurs, ou fournisseurs alternatifs, de se positionner face aux offres à tarifs réglementés d’EDF et d’Engie. Quelques fournisseurs sont arrivés sur le marché comme :

  • Direct Energie (désormais Total Direct Energie)
  • Total Spring (désormais Total Direct Energie)
  • Planète Oui
  • Eni
  • Happ-e

Là où la fourniture d’énergie constitue un marché concurrentiel, les réseaux de transport et de distribution sont en revanche restés des marchés de monopole. On va alors avoir pour le transport RTE (électricité) et GRTGaz (gaz), et pour la distribution Enedis (électricité) et GRDF (gaz).

Changer de fournisseur d’énergie, une possibilité mal connue

En 2019, et ce plus de 10 ans après la libéralisation du marché de l’énergie, près de 66% des français ignorent qu’ils peuvent changer de fournisseur d’énergie. Pourtant, la procédure est très simple, rapide et a des avantages non négligeables.

Certes, la donne est progressivement en train de changer, avec près de 20% des abonnés français ayant depuis 2007 opté pour un fournisseur d’énergie alternatif, mais le réflexe n’est pas encore acquis pour les consommateurs… Très certainement le fait qu’EDF et Engie, de par leur ancienneté, conservent toujours un haut degré de confiance et de sécurité auprès des ménages français.

Et pourtant, EDF et Engie ne sont plus les seuls à proposer des offres d’électricité ou de gaz !

Pourquoi changer de fournisseur d’électricité ou de gaz ?

Le changement de fournisseur d’électricité ou de gaz a justement été pensé, après l’ouverture du marché, pour être facile et abordable pour tous les consommateurs.

Une procédure simple et gratuite

Changer de fournisseur d’électricité ou de gaz est une procédure qui n’implique aucune contrainte. Il vous suffit simplement de décrocher votre téléphone.

  • La procédure est gratuite. Aucun fournisseur ne peut vous facturer de frais de résiliation mais aussi de frais de souscription. En revanche, si vous demandez l’intervention d’un technicien Enedis ou GRDF pour effectuer un relevé de compteur dans le cadre d’une souscription ou résiliation, des frais d’intervention vous seront facturés.
  • La procédure peut se réaliser à n’importe quel moment, et ce sans besoin de justifier votre choix. En effet, les offres des fournisseurs sont toutes sans engagement.
  • La résiliation est automatique et prend fin lorsque le nouveau contrat commence. Vous n’avez donc rien à faire.
  • Vous ne changez pas de compteur. Aucune intervention technique ni nouvelle installation n’est donc nécessaire. Les relèves sont effectuées par GRDF et Enedis, quel que soit votre fournisseur, et ce tous les six mois.
  • Les réseaux de distribution fournissant la même énergie pour tout le monde, vous ne risquez aucune coupure de courant ou d’approvisionnement de gaz. Seule votre facture sera modifiée. De plus, ce seront toujours les seuls techniciens d’Enedis ou de GRDF qui interviendront en cas de problème, avec les mêmes coûts et délais d’intervention pour tout le monde.
  • Vous pouvez choisir le même fournisseur pour le gaz et l’électricité (offre duale) mais aussi souscrire deux contrats différents.
  • Le changement de fournisseur est réversible. Vous pouvez revenir à votre ancien fournisseur à tout moment. Celui-ci ne peut pas vous en vouloir d’avoir quitté son réseau, en vous facturant plus ou en vous fournissant un service de moindre qualité. Vous pouvez ainsi tout à fait revenir aux tarifs réglementés si l’offre d’un fournisseur d’énergie alternatif ne vous convient plus, et inversement.

Le tarif à prix de marché : une économie certaine sur vos factures

Si avant 2007, seul le tarif réglementé vous était proposé, ce n’est plus pareil désormais. Un nouveau tarif est apparu sur le marché, en même temps que les fournisseurs alternatifs. Aujourd’hui, vos factures peuvent être calculées de deux façons :

  • Le tarif réglementé : c’est le tarif fixé par l’État et imposé à Engie et EDF. Seuls ces deux groupes peuvent les commercialiser.
  • Le tarif à prix de marché : c’est un tarif libre, proposé par les nouveaux fournisseurs alternatifs. Et c’est à ce moment-là que cela devient intéressant pour les consommateurs ! En règle générale, ces nouveaux tarifs seront plus avantageux que ceux proposés par EDF et Engie, et ce que ce soit au niveau de leur prix du kWh ou de leur abonnement.

En effet, ces derniers seront divisés en deux types de tarifs : les offres à prix fixes (prix du kWh et abonnement qui restent fixes malgré la hausse des tarifs réglementés) et les offres à prix indexés (réduction du prix du kWh par rapport aux tarifs réglementés).

Ces deux catégories d’offres donnent déjà une bonne vision de l’avantage qu’on peut en tirer. Pouvant être à la fois bloqués ou bien indexés, les tarifs à prix de marché seront majoritairement plus attractifs que les tarifs réglementés d’EDF et Engie, vous permettant de réaliser d’importantes économies sur votre facture.

Changer de fournisseur d’électricité ou de gaz et investir chez un fournisseur alternatif, c’est donc économiser sur votre budget énergie ! Pour consulter les différentes offres des fournisseurs historiques et alternatifs du marché, rendez-vous sur nos guides listant les fournisseurs d’électricité et fournisseurs de gaz du marché.

changer-fournisseur-electricite-gaz

Comment effectuer un changement de fournisseur d’électricité ou de gaz ?

Comme dit plus haut dans les avantages à changer de fournisseur d’électricité ou de gaz, la procédure se fait rapidement, automatiquement, gratuitement et à n’importe quel moment.

À noter : les démarches inscrites ici ne concernent que le cas d’un changement de fournisseur d’énergie dans votre logement actuel. Un autre guide est dédié au déménagement EDF ou Engie.

Pour un changement de fournisseur d’énergie, rien de plus simple. Il vous suffit de contacter votre nouveau fournisseur d’énergie et de lui demander de vous ouvrir un contrat. Plusieurs informations vous seront utiles comme :

  • l’adresse précise du logement
  • le numéro PDL (Point de Livraison) pour l’électricité ou PCE (Point de Comptage et d’Estimation) pour le gaz, des numéros d’identification de votre compteur disponibles sur votre facture
  • un moyen de paiement, comme un RIB
  • un relevé de compteur

Ensuite, vous n’avez rien d’autre à faire ! C’est votre nouveau fournisseur qui s’occupera de résilier votre contrat auprès de l’ancien et d’annoncer au gestionnaire de réseau de distribution votre changement de fournisseur d’énergie. Attention : si vous effectuez vous-même la résiliation, vous aurez des frais de résiliation à votre charge !

La démarche est donc gratuite. Elle ne devient payante que si vous demandez, de la part d’un technicien Enedis ou GRDF, un relevé de votre compteur. Vous paierez ainsi l’intervention.

Une date de transfert du contrat est décidée avec le nouveau fournisseur. Pour l’électricité, le changement peut se faire le jour-même. Pour le gaz, en revanche, il faudra attendre au moins 10 jours calendaires avant le transfert. À la date du transfert, l’ancien contrat est automatiquement résilié. Votre ancien fournisseur vous enverra une facture de clôture, comprenant les consommations comprises entre la dernière facture et la date de changement. Votre première facture chez votre nouveau fournisseur vous sera quant à elle envoyée dans les prochaines semaines.

Après la signature du contrat, vous avez 14 jours pour vous rétracter, sans justification et sans pénalité.

Quels éléments regarder lors d’un changement de fournisseur d’énergie ?

Changer de fournisseur d’électricité ou de gaz, c’est bien étudier certains éléments comme :

  • L’abonnement : la partie fixe de la facture, facilement comparable entre les fournisseurs.
  • Le prix du kWh : la partie dépendant entre autres de la puissance de votre compteur, de la nature de l’offre, de l’option tarifaire… Il va déterminer ce que vous allez payer en termes de consommations.
  • Le type d’offre : selon que vous prenez une offre à tarif réglementé, fixe ou indexé, votre coût final et vos économies sur le long terme ne seront pas les mêmes.
  • La qualité du service client : suis-je bien reçu au téléphone ? Répondent-ils facilement et de manière compétente à mes questions ?

Comparez les offres sur LesFurets et changez de fournisseur pour plus d’économies !

Cela tombe bien, sur LesFurets, grâce à notre outil de comparaison d’électricité ou de gaz en ligne, vous pourrez mettre en concurrence de nombreux fournisseurs d’énergie du marché et l’ensemble de leurs offres !

Le conseil d'Hervé !
En comparant prix du kWh, abonnement, option tarifaire ou encore nature de l’offre, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour trouver le contrat idéal et le plus adapté à vos besoins et à votre budget. Souscrivez en ligne ou par téléphone au 02 30 95 95 43 (du lundi au vendredi de 9h à 19h et le samedi de 10h à 17h).
Comparer les offres
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    4 commentaire(s)

    1. Jean-Louis

      Merci pour cette page instructive. Toutefois, vous dites d’abord: « Vous ne changez pas de compteur », et plus bas: « Quelque soit votre fournisseur, vous disposerez d’un nouveau compteur ». C’est contradictoire ! Laquelle de ces deux affirmations reflète la réalité ?

    2. Amilhastre Jeannine

      Bonjour
      Est il vrai que les ondes du compteur Linky ont un impact négatif sur la santé?
      Si ce n’est pas le cas comment faire pour revenir sur un refus de changer de compteur ? Merci de bien vouloir répondre

      1. LesFurets

        Bonjour Jeannine,
        Il existe en effet une petite inquiétude concernant les radiofréquences émises par la technologie du compteur Linky, qui peuvent être cancérogènes. Cependant, la puissance du champ de ces ondes demeure trop faible pour être véritablement dangereux, et à 20 cm du boitier, les niveaux des champs électromagnétiques sont 100 à 600 fois inférieurs aux valeurs limite réglementées. A titre de comparaison, un réfrigérateur émet 100 fois plus. Il n’y a donc pas d’inquiétude à avoir. L’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire estime même que le compteur Linky est aussi inoffensif qu’une télé.

        Dans tous les cas, la pose du compteur Linky est imposée officiellement par Enedis et le consommateur n’a pas le droit de refuser l’installation de ce dernier.
        En espérant vous avoir aidé.

        1. michel

          Bonjour à tous,
          je suis chez Direct Energie depuis quelques années et j’en suis particulièrement content. Prix bas, service au top. Très bonne réactivité du service client, les démarches sont simples, les facturations détaillées (suivi journalier possible), les conseils pour faire des économies très utiles.

    Comparer les offres