MENU

Obligatoire depuis 2009

Selon le décret n° 2009-649 du 9 juin 2009, toutes les chaudières d’une puissance comprise entre 4 à 400 kilowatts doivent faire l’objet d’un entretien annuel effectué par un professionnel.

Sont concernées les chaudières :

    • au fioul,
    • au gaz,
    • au bois,
    • au charbon,
    • multicombustibles.

Propriétaire ou locataire, qui doit entretenir la chaudière ?

Si le logement est équipé d’une chaudière individuelle, c’est au locataire de l’entretenir sauf mention contraire dans le bail.

A l’inverse, s’il s’agit d’une chaudière collective, c’est le propriétaire ou le syndicat des copropriétaires qui a la charge de son entretien.

Pourquoi entretenir votre chaudière ?

L’entretien annuel de la chaudière permet :

    • de sécuriser votre installation en évitant l’intoxication au monoxyde de carbone (CO), un gaz asphyxiant, invisible, inodore et mortel en moins d’une heure.
    • d’allonger la durée de vie de votre appareil. Une chaudière entretenue annuellement voit sa durée de vie multipliée par deux et ses pannes divisées par cinq.
    • de diminuer ses émissions de CO2.
    • de réaliser des économies d’énergie. Grâce à l’entretien annuel, les chaudières consomment 8 à 12 % de combustible en moins.

Comment se déroule l’entretien de la chaudière ?

Vous ne pouvez pas le faire vous-même. L’entretien de votre chaudière doit être réalisé par le chauffagiste de votre choix. Celui-ci devra :

    • vérifier la chaudière ;
    • la nettoyer et la régler ;
    • évaluer les polluants atmosphériques dus à l’appareil.

Généralement, à l’issue de la révision, le chauffagiste vous dispensera également quelques conseils pour:

    • bien utiliser votre chaudière ;
    • améliorer l’ensemble de l’installation de chauffage.

Il peut aussi éventuellement attirer votre attention sur l’intérêt de remplacer votre appareil.

Quoi qu’il en soit, dans les 15 jours suivant sa visite, le chauffagiste devra vous remettre une attestation d’entretien à conserver pendant au moins 2 ans.
En effet, celle-ci peut vous être demandée par votre bailleur si vous êtes locataire ou par votre assurance habitation en cas de sinistre.

Le coût de l’entretien annuel d’une chaudière dépend du modèle et de votre région mais généralement, il varie entre 80 et 150 € hors taxes, main d’œuvre et déplacement inclus.

Que risquez-vous si vous n’entretenez pas votre chaudière ?

Si aucune sanction n’est prévue par la loi en cas de défaut d’entretien annuel d’une chaudière, les risques n’en demeurent pas moins réels.

D’abord, il y a le risque de dégradation de l’appareil ou de panne.

Ensuite, si vous êtes locataire et que vous n’entretenez pas la chaudière, votre bailleur peur retenir le montant de l’entretien sur votre dépôt de garantie.

Enfin, en cas de sinistre dû à une chaudière mal entretenue, votre assurance habitation peut refuser de vous indemniser.

Comparer les offres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les offres