MENU

Des économies d’électricité via un chauffage économique

Le chauffage à l’électrique est le premier poste de dépense en électricité des foyers français. Certains moyens existent afin de réduire l’impact du chauffage sur votre consommation, comme :

  • optimiser l’isolation de votre logement.
  • régler la température de chaque pièce et l’ajuster selon les heures de la journée et l’utilisation que vous faites des pièces. Des équipements connectés et intelligents peuvent vous y aider.
  • aérer votre habitation au quotidien, ce qui permettra de réduire le taux d’humidité intérieur, limitant le temps de chauffage des pièces, et donc d’économiser de l’énergie.
  • bien entretenir vos équipements, qu’il s’agisse de vos radiateurs ou bien de votre chaudière. Pour les radiateurs, il s’agit de les purger au moins une fois par an et de nettoyer leurs entrées et sorties. Concernant la chaudière électrique, il n’y a pas d’entretien particulier à faire, excepté un petit nettoyage régulier, même si vous pouvez faire appel à un professionnel compétent pour réaliser un entretien. En revanche, sachez que les chaudières électriques ne sont pas concernées par l’entretien annuel obligatoire, contrairement aux chaudières à combustibles (gaz, fioul, bois…).

Pour plus d’infos, consultez notre guide dédié au chauffage électrique économique.

L’eau chaude est également une grosse dépense, car plus vous en utilisez, plus la quantité d’énergie nécessaire au maintien de la température de l’eau domestique est importante. Il est donc conseillé de régler la température de son chauffe-eau entre 55 et 60 degrés, choisir un ballon d’eau chaude à la contenance adaptée à vos besoins domestiques ou encore de privilégier les douches plutôt que les bains.

Réduire sa facture d’électricité sur son électroménager

Avant toute chose, lorsque vous achetez vos appareils électroménagers, n’hésitez pas à vous référer à l’étiquette énergie. Elle vous informera sur la consommation d’énergie de chaque appareil. Et cela tombe bien, car après les notes ambiguës A+, A++ ou encore A+++, le dispositif évolue et gagne en clarté en 2019 pour revenir à une échelle de A à G, avec un code couleur inchangé. Réfrigérateur, télévision, luminaire, lave-vaisselle, machine à laver sont d’ores et déjà concernés, mais d’autres appareils seront concernés d’ici 2025.

Le lave-linge

Le lave-linge est en moyenne utilisé 2 à 4 fois par semaine. Les programmes coton et synthétique à 40°C et coton à 60°C sont les plus utilisés. Voici quelques conseils pour réduire la consommation d’électricité de votre lave-linge :

Le sèche-linge

Le sèche-linge est l’un des appareils électroménagers les plus énergivores en électricité. Conseil :

  • Il est préférable de choisir un appareil équipé d’une sonde d’humidité. L’arrêt et la mise en veille automatique de l’appareil se font systématiquement lorsque la sonde estime le séchage terminé.

Le lave-vaisselle

Le lave-vaisselle est en moyenne utilisé 3 à 5 fois par semaine. Pour 18% des ménages, l’usage de cet équipement est quotidien, d’après l’Ademe. La technologie de la fabrication de cet appareil a beaucoup évolué : les nouveaux modèles sont plus économes en eau qu’une vaisselle lavée à la main. Un lave-vaisselle consomme 80% d’énergie à chauffer l’eau.

Le réfrigérateur et le congélateur

  • Température : réglez votre réfrigérateur entre +4 et +5°C pour le réfrigérateur et à -18°C pour le congélateur.
  • Emplacement: ne mettez votre réfrigérateur près d’une source de chaleur. En effet, s’il est proche d’un radiateur ou d’un four, il aura tendance à consommer davantage.
  • Aération: l’air doit bien circuler autour de votre réfrigérateur. Il faut prévoir un espace d’une dizaine de centimètres derrière et au-dessus de l’appareil.
  • Dégivrage: lorsque vous constatez une couche de 2 à 3 mm de givre, n’hésitez pas à dégivrer votre appareil.
  • Nettoyage: n’hésitez pas à nettoyer régulièrement votre réfrigérateur. La saleté peut représenter 30% de l’électricité consommée par l’appareil.

Les plaques de cuisson

L’économie d’électricité réalisée avec les plaques de cuisson par induction est d’environ 20% comparée aux surfaces vitrocéramiques. Cette économie d’énergie s’élève à 25% par rapport aux plaques de cuisson classiques.

Conseil : pour une cuisson plus rapide, il est recommandé de couvrir vos casseroles.

Exemple : si vous souhaitez faire bouillir de l’eau, couvrir votre casserole vous permettra de consommer 4 fois moins d’énergie.

Le four

  • Il est recommandé de privilégier les fours à catalyse. Ils ne consomment pas d’énergie pour leur nettoyage contrairement à la pyrolyse qui est gourmande en énergie.
  • Privilégiez les fours à chaleur tournante. Vous pouvez y faire cuire plusieurs plats en même temps. Cela vous permet de gagner du temps de cuisson et de consommation d’énergie.
  • Les fours combinés (four+micro-ondes) sont également recommandés. Ils réduisent le temps de cuisson des aliments et votre consommation d’électricité de 66 à 75%.

Comment faire des économies d’électricité sur ses équipements multimédia ?

C’est également un poste de dépense très gourmand en électricité. Dans ce cas-là, il s’agit surtout de faire la chasse aux équipements en veille. En effet, regardez plutôt : la veille d’appareils comme les téléviseurs, lecteurs DVD, ordinateurs ou encore chaînes Hi-fi représente environ 3/4 de leur consommation totale. Et pour vous donner un ordre d’idée par rapport à la facture, la veille d’une télévision coûte entre 5 et 15 €/an, celle d’un ordinateur entre 6 et 30 €/an et celle d’une console de jeu entre 2 et 10 €/an.

Pensez donc bien à :

  • vous doter de prises « coupe-veille », qui coupent l’arrivée du courant une fois que l’appareil est éteint
  • vous équiper de prises intelligentes capables d’arrêter l’arrivée du courant au bout d’un certain temps de veille
  • vous doter de logiciels d’économie d’énergie afin de limiter la consommation d’électricité de votre ordinateur de 40 à 60%

Les appareils que vous branchez afin de les charger (téléphones, ordinateurs portables…) continuent à consommer de l’électricité s’ils restent branchés même après leur charge complète. Pensez à les débrancher immédiatement après leur charge.

Privilégiez également certains types d’appareils plus que d’autres :

  • Une télévision LCD consommera moins qu’une télévision plasma, tout comme les ordinateurs portables et les imprimantes à jet d’encre contre respectivement les PC fixes et les imprimantes laser, qui demanderont plus d’électricité.
  • Les appareils multifonction seront toujours moins gourmands en énergie pour l’ensemble des tâches qu’ils réalisent qu’un ensemble d’appareils dédiés à une seule tâche séparément (exemple d’une imprimante qui fait également scanner et photocopieuse).

economie-electricite-television

L’éclairage : quelles astuces pour des économies d’énergie ?

Limiter l’utilisation de l’éclairage artificiel est un premier pas vers une économie d’énergie. Ainsi, il est intéressant de penser à réaménager votre domicile de manière à ce que les endroits que vous utilisez le plus (bureau, coin jeu ou lecture, table à manger…) soient à proximité des sources de lumière naturelle.

Se doter d’ampoules à basse consommation est un moyen très simple et très efficace de diminuer vos consommations d’énergie. Les ampoules LED sont toutes indiquées car, en plus d’être très peu gourmandes en énergie, elles ont une plus grande durabilité et un prix d’achat qui s’est fortement réduit ces dernières années.

Simuler sa consommation annuelle

Afin de réaliser le maximum d’économies sur votre facture d’électricité, il est important de disposer d’une vue d’ensemble sur votre consommation annuelle. Le simulateur de consommation électrique ci-dessous vous permettra d’estimer votre consommation :

La comparaison des offres d’énergie

En plus des gestes et équipements à adopter au quotidien, sachez que ce n’est pas tout : disposer du contrat d’énergie le plus adapté à vos besoins en électricité est essentiel pour réaliser d’importantes économies sur votre facture.

En effet, avec l’ouverture du marché de l’énergie en 2007, de nombreux fournisseurs alternatifs sont arrivés sur le marché et proposent pour la plupart des offres moins chères et plus avantageuses que les tarifs réglementés d’EDF pour l’électricité. Il est donc intéressant, parallèlement à une réduction de votre consommation quotidienne, de réduire le prix de votre kWh afin de réduire tout court le montant de sa facture.

N’oubliez pas l’option tarifaire Heures Pleines / Heures Creuses, disponible chez les fournisseurs, et qui constitue un très bon plan d’économie possible si la majorité de vos appareils électriques peut être utilisée la nuit, autrement dit durant les heures creuses, la période où le prix de l’électricité est le moins cher.

Le conseil d'Hervé !
Sur LesFurets.com, grâce à notre outil en ligne de comparaison d’offres d’électricité, vous aurez la possibilité de souscrire l’offre la plus avantageuse en fonction de votre profil de consommation et de votre type de logement. La procédure est également possible par téléphone au 02 30 95 95 43 (du lundi au vendredi de 9h à 19h et le samedi de 10h à 17h).
Comparer les offres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les offres