Comparateur d'énergie
Changez de fournisseur avec notre comparateur d'énergie
Partager sur

Comprendre votre facture d’électricité : comment bien la lire ?

Bien lire votre facture d’électricité va avoir plusieurs avantages :

  • C’est un excellent moyen de connaître votre consommation d’électricité personnelle et le prix que cela vous coûte. En ayant ces connaissances, vous serez plus vigilant dans la gestion de votre consommation, ce qui signifie plus d’économies !
  • Cela va aussi vous permettre de vérifier l’exactitude des dépenses que vous payez sur votre facture d’électricité.
  • Bien consulter votre facture EDF vous permettra également de trouver toutes les coordonnées du service client, vous facilitant alors la tâche en cas de démarches.
  • En connaissant le tarif de l’électricité, vous pourrez utiliser cette donnée afin de comparer avec d’autres offres, si vous souhaitez changer de fournisseur d’électricité par exemple.

Mais comment comprendre votre facture d’électricité EDF ? Pas d’inquiétude, sur les furets, nous vous aidons à décrypter une facture d’électricité. Celle-ci contient plusieurs pages, que nous décrirons au fur et à mesure.

Comment lire la première page de votre facture d’électricité ?

La première page d’une facture regroupe, entre autres, de nombreuses informations liées à votre contrat d’électricité (lieu de consommation, numéro client ou de compteur…) mais aussi le montant à payer. Rentrons dans le détail pour bien lire une facture d’électricité.

facture-edf-page-1

  • Dans le coin supérieur gauche sont indiquées les coordonnées de votre fournisseur afin que vous puissiez le contacter à tout moment. Vous avez ainsi le numéro de téléphone du service client mais aussi l’adresse postale pour un envoi de courrier, l’adresse du site Internet, le nom de l’application, l’adresse mail du service client… Des numéros d’urgence en cas de dépannage sont même inscrits.
  • En bas à gauche, ce sont toutes les informations liées à votre contrat d’électricité. Vous aurez ainsi tous les détails utiles sur votre lieu de consommation, votre compteur, votre numéro client, votre option tarifaire (Base, Heures Pleines/Heures Creuses)…
  • Au centre de la page, votre adresse de facturation, qui peut être différente de votre lieu de consommation, est indiquée, suivie du montant global à payer, en euros TTC. Nous préciserons plus bas ce qui constitue ce montant final.
  • Juste en dessous sont précisées les prochaines étapes qui doivent retenir votre attention : relèves, futures factures…
  • Enfin, votre mode de paiement de la facture d’électricité apparaît en bas de page.

Calcul de consommation, abonnement et taxes : les détails de votre facturation

C’est sur la deuxième page de votre facture d’électricité que vous trouvez la composition détaillée du montant final à régler. Plusieurs éléments constituent ainsi le prix que le fournisseur vous facture, et c’est ce que nous allons voir ensemble.

facture-edf-pages-2

Trois éléments principaux sont à prendre en compte pour bien comprendre votre facture d’électricité :

  • Le prix de l’abonnement, un montant fixe que vous payez quelle que soit votre consommation, même nulle. Ce dernier dépend notamment de la puissance de votre compteur (plus elle est élevée, plus votre abonnement sera cher) et de l’option tarifaire (Base, Heures Pleines/Heures Creuses).
  • Votre consommation et la manière dont elle a été mesurée. La consommation d’électricité d’un logement est exprimée en kWh : votre fournisseur vous l’indique sur la période facturée et vous précise la façon dont il l’a mesurée. Il peut alors s’agir d’une estimation, d’une auto-relève ou bien d’un relevé de compteur de la part d’un technicien d’Enedis. Il vous précise également le prix du kWh que vous facture votre fournisseur, exprimé en €/kWh.

C’est en multipliant votre consommation en kWh par le prix du kWh que vous déterminerez le prix de votre consommation sur votre facture. C’est pourquoi il est essentiel de souscrire un prix du kWh le moins cher possible pour économiser un maximum ! Possible sur lesfurets !

Comparez les différents fournisseurs et réduisez votre facture
Je compare
  • Les taxes et autres contributions. Il y a la CTA (Contribution Tarifaire d’Acheminement), qui finance les retraites des personnels des IEG (Indus­tries élec­triques et gazières), les TCFE (Taxes sur la Consommation Finale d’Électricité), payées au niveau départemental et communal et la CSPE (Contribution au Service Public de l’Électricité), qui permet de financer la modernisation et le développement du service public de l’électricité en France.

La TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée) s’applique à 20% sur votre consommation et à 5,5% sur votre abonnement.

Historique de consommation en troisième page

Cette partie vous permet de suivre l’évolution de votre consommation sur plusieurs années. Vous pouvez en un seul clin d’œil voir si votre consommation a fortement augmenté ou pas, et l’ajuster si nécessaire sur la prochaine période.

facture-edf-page-3

Quatrième page : clauses du contrat et réclamations

Ici sont précisées certaines modalités du contrat comme la résiliation ou bien les pénalités en cas de retard de paiement. L’origine de l’électricité est également abordée. Enfin, les démarches pour effectuer une réclamation concluent la facture d’électricité.

edf-facture-page4

Vous souhaitez contester votre facture EDF et écrire une réclamation ? Suivez le guide !

Quelle est la facture d’électricité moyenne en France ?

Comment estimer votre facture moyenne d’électricité ?

Afin d’estimer le montant moyen de votre facture d’électricité, il vous faut analyser votre consommation. Plusieurs éléments vont alors impacter et faire évoluer plus ou moins directement cette consommation :

  • Le type de logement et sa superficie. Bien entendu, plus un logement sera grand, plus il consommera de l’électricité. Les différences de consommation entre une maison et un appartement peuvent donc être très importantes.
  • Le nombre d’occupants. Une famille consommera bien plus qu’un couple ou une personne seule.
  • Les postes de consommation électrique. Un foyer tout à l’électrique (cuisson, eau chaude et chauffage) sera plus énergivore qu’un logement sans chauffage électrique, par exemple.
  • Le nombre d’appareils électriques présents dans le logement et leur fréquence d’utilisation. Les petits appartements sans lave-vaisselle, lave-linge et sans trop d’électroménager de cuisine consommeront bien moins qu’une maison, qui dispose de la place nécessaire.
  • Les temps d’occupation du logement. Êtes-vous plutôt présent toute la semaine ou bien seulement les soirs et weekends ? Selon votre rythme de vie, vous consommerez plus ou moins d’électricité.

Le montant final de votre facture d’électricité, comme expliqué plus haut, comprendra également les taxes et le prix de l’abonnement, que vous ne pouvez faire varier à votre niveau. C’est donc sur la consommation d’électricité que vous avez tout à gagner : moins vous consommerez et moins vous paierez cher !

Le conseil de François !
Pour réaliser une estimation de votre facture d’électricité moyenne, le calcul est simple :
Prix de l’abonnement + Prix de la consommation (consommation en kWh x prix du kWh d’électricité) + taxes

Le prix de l’abonnement est fixe. Concernant les taxes, reprenez le montant de votre précédente facture : même si elles évoluent plus ou moins à la hausse actuellement, le coût des taxes ne changera pas de beaucoup. Enfin, multipliez votre consommation par le prix de votre kWh d’électricité pour connaître le coût final de votre facture.

Mais justement, comme on l’a vu plus haut, votre consommation d’électricité peut varier selon plusieurs critères. Nous allons donc calculer le prix de votre consommation moyenne d’électricité selon plusieurs profils, comme le type de logement, la composition du foyer…

Comparez les différents fournisseurs et réduisez votre facture
Je compare

Quelle est la facture d’électricité moyenne annuelle et mensuelle d’une maison ?

Quelle est la consommation moyenne d’électricité par mois et par an d’une maison de 100 m² ?

Prenons l’exemple d’une maison de 100 m², habitée par une famille de 5 personnes et chauffée à l’électricité. La consommation moyenne annuelle d’électricité d’une maison de 100 m² est d’environ 17 000 kWh. La consommation moyenne par mois de cette maison est donc d’environ 1 416 kWh.

Quel serait le coût de la facture d’électricité ?

Estimons le coût de votre facture d’électricité moyenne pour cette maison de 100 m², et ce pour plusieurs offres d’électricité. Pour chaque offre, il faut donc prendre en compte le prix de l’abonnement et le prix du kWh. Les coûts en euros demeurent à titre informatif, sur la base des grilles tarifaires des fournisseurs à avril 2021, pour un compteur de 9 kVA (adaptée généralement aux maisons) et en option Base.

Offre Prix du kWh (€ TTC) Abonnement (€ TTC/mois) Facture mensuelle d’électricité Facture annuelle d’électricité
Tarif Bleu EDF 0,1630 12,67 243,47€ 2 923,04€
Offre Online Total Direct Energie 0,1507 12,67 226,06€ 2 713,94€
Offre Webeo 1 an ENI* 0,15884 13,72 238,63€ 2 864,92€
Offre Électricité Éco Vattenfall 0,1505 13,73 226,83€ 2 723,14€
Offre Super Méga Energie 0,1465 15,17 222,61€ 2 692,64€

*Pour information, ENI n’est pas encore présent dans notre comparateur en ligne.

L’offre Super de Méga Energie, qui bénéficie d’une réduction de 13% sur le prix du kWh, est l’offre la plus avantageuse de ce petit comparatif. Vous le voyez, le tarif réglementé EDF, en revanche, propose l’offre la plus chère.

Quelle est la facture d’électricité moyenne par mois et par an d’un appartement ?

Consommation moyenne d’électricité par mois et par an

Prenons cette fois-ci comme exemple un appartement de 50 m², habité par 2 personnes et chauffé à l’électricité. Sa consommation moyenne par an est d’environ 10 000 kWh. On en déduit donc la consommation moyenne d’électricité par mois de cet appartement : 833 kWh approximativement.

Combien paierez-vous votre facture d’électricité pour un appartement de 50 m² ?

En prenant le prix du kWh et le prix de l’abonnement de plusieurs offres d’électricité, calculons le coût moyen de votre facture d’électricité pour cet appartement de 50 m². Les coûts en euros demeurent à titre informatif, sur la base des grilles tarifaires des fournisseurs à avril 2021, pour un compteur de 6 kVA (puissance adaptée aux appartements moyens) et en option Base.

Offre Prix du kWh (€ TTC) Abonnement (€ TTC/mois) Facture mensuelle d’électricité Facture annuelle d’électricité
Tarif Bleu EDF 0,1582 10,60 142,38€ 1 708,56€
Offre Online Total Direct Energie 0,1463 10,60 132,46€ 1 589,52€
Offre Webeo 1 an ENI* 0,15419 11,65 140,09€ 1 681,08€
Offre Électricité Éco Vattenfall 0,1462 11,66 133,44€ 1 601,28€
Offre Super Méga Energie 0,1423 13,10 131,63€ 1 579,56€

*Pour information, ENI n’est pas encore présent dans notre comparateur en ligne.

Moins votre puissance de compteur est élevée (et donc plus la superficie de votre logement diminue), plus les prix de l’abonnement et du kWh sont avantageux. La facture d’électricité moyenne annuelle et mensuelle pour un appartement est donc moins importante que pour une maison, comme vous pouvez l’observer ci-dessus.

Là encore, c’est l’offre Super qui se démarque alors que le Tarif Bleu représente l’offre la plus chère.

Comment calculer votre facture d’électricité moyenne grâce à notre simulateur ?

Sur lesfurets, vous avez bien entendu la possibilité de calculer votre facture d’électricité directement en ligne. Comment ?

Nous proposons en fait un outil simulateur vous permettant de calculer votre consommation électrique annuelle en prenant en compte différentes informations, comme les principaux postes de consommation de votre logement (chauffage, eau chaude, cuisson), la surface de l’habitation, le nombre d’occupants ou encore les appareils électriques présents :


En ayant une idée de votre consommation électrique en kWh, vous pourrez ainsi déterminer le coût final de cette dernière. Sans compter l’abonnement annuel et les taxes, vous aurez déjà un très bon aperçu de vos dépenses à l’année sur votre électricité. Sur lesfurets, n’hésitez pas à utiliser notre simulateur de facture d’électricité pour anticiper vos besoins !

Comparez les différents fournisseurs et réduisez votre facture
Je compare

Les différents types de factures d’électricité

La facture de régularisation

Ce type de facture est envoyé par EDF ou tout autre fournisseur d’électricité après les relevés de compteurs effectués par les techniciens Enedis.

En fait, avec les anciens compteurs, votre consommation d’électricité est évaluée chaque mois par votre fournisseur selon une estimation. Une à deux fois par an, des techniciens du distributeur d’électricité, Enedis, viennent relever vos compteurs afin de disposer d’une valeur de consommation réelle. Ils vous envoient par la suite une facture de régularisation EDF.

Vous souhaitez effectuer vous-même ces relevés ? C’est possible ! EDF vous donne par exemple la possibilité de réaliser vos propres auto-relèves et de lui transmettre les données directement via votre espace client afin d’être facturé au plus près de votre consommation.

Cette facture d’électricité va permettre au fournisseur d’ajuster à la hausse ou à la baisse votre consommation en fonction des relevés des techniciens. Il y a alors deux cas :

  • Soit les estimations de consommation précédentes ont été sous-évaluées par rapport à votre consommation électrique réelle, auquel cas vous devrez régler le reste à payer indiqué sur votre facture de régularisation.
  • Soit les estimations ont été surévaluées par rapport à votre consommation réelle, auquel cas le fournisseur vous remboursera le trop-perçu.

Désormais, avec le déploiement des nouveaux compteurs Linky Enedis qui devrait prendre fin en 2021, cette facture de régularisation n’aura plus aucune utilité. Vous serez au jour le jour facturé sur votre consommation réelle, ce qui rendra obsolète les estimations de consommation, et donc les factures de régularisation.

La facture rectificative

Ce type de facture d’électricité est resté bien connu des abonnés à l’électricité il y a quelques années. Mais comment est-elle née ?

En 2014, Ségolène Royal, alors ministre de l’Écologie, refusait de valider une augmentation des prix de l’électricité de 5%, proposée par la CRE (Commission de Régulation de l’Énergie). Les prix étaient donc restés bas jusqu’à un retour en arrière du Gouvernement et du Conseil d’État en 2016, qui revenait sur sa décision et faisait augmenter de nouveau le prix de l’électricité.

La facture rectificative EDF est née de l’obligation de paiement, de la part des consommateurs, de ce fameux écart entre ce qu’ils avaient payés en 2014 et ce qu’ils auraient dû normalement payer avec la mise en place de l’augmentation. Il était alors obligatoire de la régler.

Serait-ce de nouveau possible de la payer de nouveau en 2021, voire au cours des prochaines années ? Il y a très peu de chances, en réalité, et on vous explique pourquoi. En 2014, c’est le Gouvernement qui avait le dernier mot et qui pouvait s’opposer à la décision de la CRE. Désormais, c’est l’inverse. Les évolutions des prix de l’électricité sont donc généralement toujours suivies et approuvées par le Gouvernement.

La facture électronique

Par ce nom, les fournisseurs désignent la facture d’électricité disponible directement sur votre espace client en ligne, en format numérique (PDF par exemple), et que vous pouvez imprimer ou bien télécharger sur votre ordinateur. Très pratique pour les amateurs du zéro papier !

Ce format de facture est désormais proposé par tous les fournisseurs, sur l’ensemble de leurs espaces client online. Certains fournisseurs font même d’Internet leur cheval de bataille, avec certaines offres 100% en ligne et sur lesquelles la gestion de votre contrat est exclusivement dématérialisée, tout comme les moyens de contacter le fournisseur : chat, mail…

Les modes de paiement de votre facture d’électricité

Il est obligatoire de régler votre facture à votre fournisseur. Pour cela, plusieurs modes de paiement de votre facture d’électricité sont mis à votre disposition :

  • Le paiement par prélèvement automatique. C’est le plus courant et il vous permet d’être prélevé chaque mois sur votre compte bancaire pour le règlement de la facture. Ce mode suit un échéancier et a l’avantage de ne pas être contraignant : tout se réalise sans intervention de votre part. Il suffit simplement de transmettre un RIB à votre fournisseur.
  • Le paiement en ligne par carte bancaire, directement sur votre espace client ou bien via l’application du fournisseur s’il en a une.
  • Le paiement par chèque, que vous devez envoyer directement au fournisseur d’électricité EDF, par exemple, à l’adresse indiquée sur la facture.
  • Le paiement par TIP, ou Titre Interbancaire de Paiement. Le TIP est présent sur votre facture papier : vous pouvez alors l’envoyer à l’adresse indiquée, accompagnée d’un chèque à l’ordre d’EDF ou de tout autre fournisseur d’électricité.
  • Le paiement en espèces, que vous pouvez effectuer directement dans un bureau de poste.

Plus d’infos sur notre guide dédié : comment payer votre facture EDF ?

Payer votre facture EDF par chèque énergie, c’est également possible !

Le chèque énergie est une aide gouvernementale envoyée chaque année aux ménages les plus modestes. Elle vous permet alors de payer votre facture d’électricité.

Le paiement peut se faire directement en ligne sur le site chequeenergie.gouv.fr ou bien par courrier en envoyant le chèque à l’adresse : EDF Chèque Énergie – TSA 81401 – 87014 Limoges cedex 1.

Pour en savoir plus, découvrez notre guide sur le chèque énergie.

Et en cas de facture impayée ?

Si vous ne réglez pas votre facture d’électricité dans les temps, vous vous exposez à certains risques :

  • La suspension de la fourniture en électricité de votre logement
  • La réduction de la puissance de votre compteur
  • La résiliation de votre contrat d’électricité

Sachez tout de même que votre fournisseur d’électricité n’a pas le droit de vous couper l’électricité durant la trêve hivernale, même en cas de facture impayée. Elle se situe chaque année entre le 1er novembre et le 31 mars de l’année suivante. En 2021, elle est prolongée exceptionnellement jusqu’au 1er juin.

Vous avez 14 jours pour régler votre facture d’énergie à compter de sa date d’émission. Dans le cas contraire, votre fournisseur vous enverra des courriers vous informant des risques d’une facture impayée. Il peut y avoir résiliation du contrat à la fin de la procédure en cas de non-paiement. Cependant, même en changeant de fournisseur, vous serez toujours tenu de rembourser votre ancien fournisseur.

Combien de temps peut-on conserver ses factures d’électricité et de gaz ?

La durée de conservation légale d’une facture est de 5 ans. Vous pourrez ainsi, durant toute cette période, les utiliser afin de contester un montant, par exemple.

Si vous êtes pour le zéro papier ou avez peur d’égarer malencontreusement vos factures, optez pour la facture électronique dématérialisée ! Elle est téléchargeable à n’importe quel moment depuis votre espace client, avec la possibilité de l’imprimer en cas de besoin.

Suivez notre guide détaillé : combien de temps peut-on garder ses factures d’énergie ?

Comment réduire votre facture ?

On l’a abordé plus haut, réduire votre facture passe d’abord par une diminution de votre consommation d’énergie. Moins vous consommerez, moins le coût final de votre consommation sur votre facture sera élevé. Il est alors recommandé de travailler sur plusieurs choses :

  • L’isolation de votre logement : double vitrage, toiture, murs…
  • La gestion de votre chauffage électrique, la plus grande dépense énergétique des ménages. Ajustez la température pour chaque pièce selon vos temps de présence, optez pour des thermostats connectés et entretenez soigneusement vos équipements.
  • L’eau chaude : préférez les douches aux bains, réglez votre chauffe-eau à des températures situées entre 50 et 60 degrés…
  • La cuisson : couvrez bien vos poêles et casseroles pour accélérer les cuissons, privilégiez des appareils plus économes comme la bouilloire ou la cocotte-minute…
  • Votre électroménager et vos appareils multimédias : privilégiez les étiquettes énergie A pour vos appareils, évitez de laisser vos ordinateurs ou TV en veille…
  • L’éclairage : optez pour les ampoules à basse consommation.

Lisez notre contenu dédié sur les différents moyens de faire des économies d’électricité sur votre facture.

Bien entendu, diminuer votre consommation d’électricité ne suffit pas. Pour bien réduire sa facture d’électricité, quoi de mieux que de trouver le prix du kWh d’électricité le plus avantageux ? Et justement, sur lesfurets, nous vous aidons dans votre recherche du fournisseur d’électricité le moins cher du marché !

Quelques-uns proposent de belles économies sur le prix de l’électricité, comme vous pouvez le voir dans le tableau ci-dessous :

Fournisseur Offre Remise par rapport au Tarif Bleu EDF
Total Direct Energie Online -10%
Vattenfall Électricité Éco -10%
Méga Energie Super -13%
Mint Energie Online & Green -13%
Cdiscount Energie Électricité -15%
OHM Energie Classique -11%

De plus, changer de fournisseur d’électricité est rapide, gratuit, sans engagement, sans intervention sur votre compteur et sans coupure d’énergie !

Vous souhaitez savoir quel fournisseur d’électricité choisir ? Sur lesfurets, laissez-vous guider !

Le conseil de François !
Pour économiser un maximum et réduire le montant de votre facture d’électricité, n’hésitez pas à comparer les offres d’électricité sur lesfurets grâce à notre comparatif d’électricité en ligne. Vous pouvez également souscrire par téléphone au 01 76 24 88 14 (du lundi au vendredi de 9h à 19h et le samedi de 10h à 17h).
Comparer les offres
Partager sur
Comparer les offres