Le chauffage, notre premier poste de dépense

Les Français dépensent en moyenne 104 euros par mois pour leurs factures de gaz et d’électricité.

Le chauffage est notre premier poste de dépense. Selon l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), il représente en moyenne 54% de notre consommation d’énergie. Viennent ensuite :

  • l’eau chaude (15%) ;
  • le gros électroménager (15%) ;
  • les petits appareils ménagers (11%) ;
  • l’éclairage (3%) ;
  • et la climatisation (2%).

Pour l’électricité seule, hors chauffage, la consommation est repartie comme suit :

  • froid (23,3%),
  • télévision (20%),
  • lavage (14,9%),
  • informatique (14,5 %),
  • éclairage (12,8%),
  • autres (14,4%).

Premier réflexe pour diminuer sa consommation d’énergie : bien s’équiper

Si les astuces pour faire diminuer sa facture de gaz ou d’électricité sont nombreuses, votre première préoccupation doit concerner l’état de votre logement et de ses équipements.

Même avec toute la bonne volonté du monde, une maison mal isolée ou des équipements vétustes ou mal entretenus vous feront dépenser des fortunes.

Dans la même idée, veillez à souscrire la meilleure offre. Le marché de l’énergie est en effet privatisé depuis maintenant 11 ans. Face au tarif réglementé (fixé par EDF ou Engie), vous trouverez des tarifs dits « déréglementés » et indexés sur les prix du marché. Pour vous aider à faire votre choix n’hésitez pas à consulter nos deux guides pratiques dédiés au sujet :

Enfin, sachez que le tarif heures creuses/heures pleines n’est avantageux que si 40% de votre consommation d’énergie se fait la nuit. Pour ceux d’entre vous qui ne se chauffent qu’à l’électricité, cette tarification est faite pour vous.

Faire baisser sa factures d’énergie : les astuces incontournables

Diminuer sa consommation liée au chauffage

  • baisser le thermostat d’un seul degré peut vous permettre d’économiser jusqu’à 10% sur vos factures. Au contraire, au-delà de 20°C, chaque degré supplémentaire augmente la facture de 7%.
  • baissez la température pendant vos absences.
  • laissez vos volets fermés pendant les périodes de chauffe ou installer des rideaux épais.
  • calfeutrez les portes qui donnent vers l’extérieur.
  • fermez les portes, cela permet de diminuer le volume à chauffer.
  • installez des thermomètres. Entre la température ressentie et la température réelle, il y a parfois un gouffre.
  • n’obstruez pas les radiateurs. Il faut toujours laisser un espace pour que la chaleur puisse se diffuser.
  • Entretenez vos installations. Nettoyer et purger vos radiateurs chaque année ou bien remplacer votre chaudière tous les 15 ans sont les clés d’une consommation mieux maîtrisée. A lui seul, l’entretien annuel de votre chaudière peut vous faire économiser jusqu’à 12% de votre consommation.
  • Limitez le chauffage d’appoint.
  • Au-delà de deux jours d’absence, mettez le chauffage en mode hors gel.

Gérer intelligemment sa consommation d’eau chaude

  • Il est conseillé de régler la température du chauffe-eau entre 55°C et 60°C.
  • C’est au-delà de 4 jours d’absence que l’arrêt du chauffe-eau devient rentable.
  • Préférez les douches aux bains. Une douche, c’est en moyenne entre 30 et 60 L d’eau utilisés. Pour un bain, ce chiffre atteint entre 150 et 200 L.
  • Lorsque vous cuisinez, préchauffez l’eau dans votre bouilloire avant de la transférer dans une casserole.
  • De l’eau qui chauffe dans une casserole recouverte d’un couvercle chauffe 4 fois plus vite et utilise 20% d’énergie en moins.

D’autres idées 

    • Achetez votre gaz en groupe : des consommateurs se regroupent en associations pour acheter leur énergie à plusieurs et bénéficier de tarifs souvent bien plus intéressants que ceux proposés par les principaux distributeurs à des particuliers. C’est le cas par exemple de l’Association Familles de France ou encore de l’UFC Que choisir, qui organise régulièrement des opérations « gaz moins cher » pour rassembler des participants et leur permettre d’économiser jusqu’à 127 euros sur leur facture annuelle.
    • Utilisez votre sèche-linge avec parcimonie ; il consomme deux fois plus que votre lave-linge.
Simuler mes économies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Simuler mes économies