MENU
Comparateur d'énergie
Changez de fournisseur avec notre comparateur d'énergie
Comparer les offres

Le prix du gaz chez Engie

Le tarif réglementé du gaz, autrement dit le prix de référence sur lequel s’appuient tous les autres fournisseurs pour fixer leurs propres prix de marché, est fixé par les pouvoirs publics et proposé par l’entreprise Engie. Il n’y a qu’elle qui puisse commercialiser ce type de prix. Exceptionnellement, quelques ELD (Entreprises Locales de Distribution) ont également le droit de le faire.

L’évolution des prix du gaz en 2019

Après une augmentation du gaz pour les particuliers entre 2005 et 2012 et une baisse entre 2013 et 2016, les prix du gaz ont enregistré une remontée jusqu’en 2018. Pour 2019, sous la pression des Gilets Jaunes et le gel de l’évolution des prix du gaz, ces derniers ont fini par baisser en juillet de 6,7% et en octobre de 2,4%.

Comment est déterminé le prix du gaz naturel en France ?

Plusieurs composantes très complexes constituent le prix du gaz en France :

  • Les coûts d’approvisionnement d’Engie : cette composante évolue fréquemment, selon les prix du gaz sur les marchés organisés, les prix des produits pétroliers (baril de pétrole Brent par exemple) et l’évolution de la parité euro/dollar.
  • Les autres coûts d’Engie (44% du prix du kWh) : cette partie du prix du kWh du gaz comprend les tarifs d’acheminement du gaz naturel, venant couvrir les coûts engendrés par les gestionnaires de réseau (GRDF, ELD) et les gestionnaires de sites de stockage de gaz, mais également les frais de commercialisation.
  • Les différentes taxes appliquées (16% du prix du kWh) : la TVA (20% sur le gaz, 5,5% sur l’abonnement), la Contribution Tarifaire d’Acheminement (CTA) et la TICGN (Taxe Intérieure sur la Consommation de Gaz Naturel), cette dernière comprenant aussi la Contribution au Tarif Social de Solidarité Gaz (CTSSG) et la Contribution au Service Public du Gaz (CSPG).

Le prix du m3 de gaz

C’est une question qui revient très souvent : comment cela se fait-il que mon compteur de gaz affiche des m3 alors que ma facture donne un prix en kWh ?

En fait, les fournisseurs établissent une conversion afin de déterminer, à partir de ce qu’indique votre compteur, le prix qu’il y aura sur votre facture. Cette conversion s’effectue selon :

  • la pression du gaz
  • l’altitude
  • le type de gaz naturel reçu : 10 kWh/m3 pour le gaz B (Pays-Bas) et 11,2 kWh/m3 pour le gaz H (Mer du Nord, Algérie, Russie)

Le coefficient de conversion transmis par GRDF à votre fournisseur pour la facturation est inscrit sur votre facture. Vous pouvez donc déterminer en temps réel, grâce à ce coefficient, votre consommation en kWh directement sur votre compteur de gaz, qui lui affiche une consommation en m3.

Un prix du kWh de gaz selon les profils

Afin de structurer ses grilles tarifaires, il y a deux éléments qu’Engie prend en compte : la catégorie de consommation de gaz dans laquelle le client se situe, mais aussi la zone géographique et l’éloignement du client par rapport au point de livraison.
Prix du kWh de gaz

Tout d’abord, Engie a conçu 4 grandes catégories de consommation, qui vont différer selon l’usage du gaz que le client va faire sur l’année :

  • la classe Base, pour les ménages utilisant essentiellement du gaz naturel pour de la cuisson, avec une consommation annuelle allant de 0 à 1000 kWh.
  • la classe B0, pour les clients consommant annuellement entre 1001 et 6000 kWh, avec une utilisation du gaz naturel pour la cuisson, mais aussi l’eau chaude sanitaire.
  • la classe B1, qui concerne les personnes consommant à l’année entre 6001 et 30000 kWh. En général, ce type de consommateur se chauffe au gaz, en plus du recours à l’eau chaude sanitaire et à la cuisson.
  • la classe B2I, qui concerne les chauffages d’habitations d’une surface égale ou supérieure à 200 m2, en plus de l’eau chaude sanitaire et de la cuisson utilisées au quotidien. La consommation est comprise entre 30000 et 300000 kWh/an.

En plus de l’usage, la zone d’habitat du client joue dans la détermination du prix du gaz. Ainsi, Engie classe ses tarifs selon 6 zones tarifaires de gaz. Plus la zone tendra vers 6, plus le client sera éloigné des points de livraison, et plus son prix du kWh sera élevé. Voici les prix du kWh de gaz commercialisés par Engie et actualisés à septembre 2019 :

Zone tarifaire Prix du kWh de Gaz Base (€ TTC) Prix du kWh de Gaz B0 (€ TTC) Prix du kWh de Gaz B1 (€ TTC) Prix du kWh de Gaz B2I (€ TTC)
Zone 1 0.0770 0.0770 0.0533 0.0533
Zone 2 0.0770 0.0770 0.0541 0.0541
Zone 3 0.0770 0.0770 0.0548 0.0548
Zone 4 0.0770 0.0770 0.0555 0.0555
Zone 5 0.0770 0.0770 0.0562 0.0562
Zone 6 0.0770 0.0770 0.0569 0.0569

On remarque ainsi que pour les plus gros consommateurs (B1 et B2I), les prix du kWh de gaz augmenteront selon l’éloignement, avec un assez grand écart entre la zone 1 et la zone 6, d’une augmentation moyenne de 6%. En revanche, pour les plus petits consommateurs (Base et B0), le prix du kWh de gaz sera le même peu importe la zone.

Ainsi, si les petits consommateurs ne seront pas pénalisés par la zone géographique, il seront en revanche contraints d’avoir un prix du kWh supérieur aux plus gros consommateurs. Ces derniers seront de leur côté pénalisés par un prix du kWh fluctuant selon la zone géographique, mais plus avantageux. Autrement dit, un utilisateur du chauffage au gaz sera soumis à des prix du gaz moins lourds.

L’offre de marché d’Engie

Engie, en plus de ses tarifs réglementés, propose une offre de marché venant concurrencer EDF et les autres fournisseurs alternatifs. Cette offre s’appelle Gaz Energie Garantie et propose un prix fixe sur 2 ans mais révisable à la baisse à la date d’anniversaire, selon si les tarifs réglementés baissent ou non (dans une limite de 7% par an).

Voici le tableau des tarifs de l’offre Gaz Energie Garantie, actualisés à octobre 2019 :

Zone tarifaire Prix du kWh de Gaz Base (€ TTC) Prix du kWh de Gaz B0 (€ TTC) Prix du kWh de Gaz B1 (€ TTC) Prix du kWh de Gaz B2I (€ TTC)
Zone 1 0,0769 0,0769 0,0543 0,0543
Zone 2 0,0769 0,0769 0,0550 0,0550
Zone 3 0,0769 0,0769 0,0571 0,0571
Zone 4 0,0769 0,0769 0,0595 0,0595
Zone 5 0,0769 0,0769 0,0618 0,0618
Zone 6 0,0769 0,0769 0,0643 0,0643

Le prix du kWh de gaz naturel par EDF

EDF commercialise quant à lui une offre de marché pour le gaz, contrairement à l’électricité, pour lequel il commercialise un tarif réglementé par l’État. De plus, il ne propose pas les mêmes classes de consommation qu’Engie, ce qui fait qu’il faut être extrêmement vigilant lorsque l’on compare les offres d’Engie par rapport aux tarifs EDF.

EDF en a identifié 3 :

  • une option Conso 1, jusqu’à 6000 kWh/an et axée cuisson et eau chaude
  • une option Conso 2, entre 6000 et 11000 kWh/an, plutôt axée chauffage
  • une option Conso 3, supérieure à 11000 kWh/an et également axée chauffage

Les 6 zones tarifaires de gaz d’Engie sont également établies par EDF dans ses grilles tarifaires. Voici les tarifs de gaz d’EDF actualisés à octobre 2019 :

Zone tarifaire Prix du kWh de Gaz Conso 1 (€ TTC) Prix du kWh de Gaz Conso 2 (€ TTC) Prix du kWh de Gaz Conso 3 (€ TTC)
Zone 1 0,0735 0,0526 0,0526
Zone 2 0,0741 0,0539 0,0539
Zone 3 0,0740 0,0537 0,0537
Zone 4 0,0746 0,0555 0,0555
Zone 5 0,0759 0,0580 0,0580
Zone 6 0,0778 0,0625 0,0625

Ainsi, on remarque que le prix du kWh de gaz décroît en fonction de votre profil de consommation : plus vous êtes un important consommateur, et donc un utilisateur du chauffage au gaz, plus les tarifs diminuent.

Par rapport à Engie, l’offre de marché d’EDF ne garantit aucune remise par rapport aux tarifs réglementés d’Engie, mais assure à son client des prix fixes pendant 4 ans, autrement dit aucune augmentation des prix HT durant cette période. En revanche, il n’y a plus de prix révisables à la baisse, contrairement à Engie.

Prix du gaz

Les tarifs de gaz des fournisseurs alternatifs

Depuis l’ouverture du marché du gaz en 2007, les fournisseurs alternatifs sont des acteurs du marché à ne certainement pas sous-estimer, ces derniers proposant généralement des prix du kWh plus compétitifs que ceux réglementés d’Engie. Ils ont alors tendance pour la plupart à proposer des réductions sur le prix du kWh, soit des offres indexées.

Voyons voir les tarifs du gaz proposés par quelques fournisseurs alternatifs par rapport à Engie et ses prix réglementés, actualisés à septembre 2019 :

Classe Prix du kWh Total Direct Energie Offre Classique (€ TTC) Prix du kWh Total Direct Energie Offre Online (€ TTC) Prix du kWh ENI Offre Webeo (€ TTC) Prix du kWh Vattenfall Offre Gaz Eco (€ TTC) Tarif réglementé Engie (€ TTC)
Base 0.0736 0.0703 0.0670 0.0703 0.0770
B0 0.0736 0.0703 0.0670 0.0703 0.0770
B1 De 0.0512 à 0.0545 De 0.0490 à 0.0523 De 0.0469 à 0.0499 De 0.0490 à 0.0523 De 0.0533 à 0.0569
B2I De 0.0512 à 0.0545 De 0.0490 à 0.0523 De 0.0469 à 0.0499 De 0.0490 à 0.0523 De 0.0533 à 0.0569

On remarque alors que les tarifs de gaz proposés par trois fournisseurs alternatifs (Total Direct Energie, ENI et Vattenfall) sont de loin beaucoup plus plus compétitifs que les tarifs réglementés, en sachant que les prix B1 et B2I d’Engie affichés représentent le prix du kWh du plus bas au plus haut selon les zones.

Ces tarifs plus compétitifs s’expliquent par des coûts de fonctionnement moins importants de la part des fournisseurs alternatifs, mais également par leur approvisionnement. Ces derniers se fournissant sur des marchés organisés, les prix du gaz seront plus bas que ceux d’Engie.

Comment bien réaliser des économies sur son prix du kWh de gaz ?

Profiter des achats groupés de gaz

L’une des manières de réaliser des économies sur sa facture de gaz est de participer à un achat groupé. Grâce à son inscription sur un site spécialisé, le consommateur aura la chance de se voir proposer, après négociation avec les différents fournisseurs, l’offre de marché la plus avantageuse, et donc celle qui comprend le prix du kWh de gaz le plus économique.

Bien comparer les offres de gaz

On l’a vu, les tarifs proposés par les fournisseurs alternatifs sont plus compétitifs que l’offre réglementée d’Engie. Mais afin de trouver la formule la plus économique et la plus adaptée à votre profil, un comparatif d’offres d’énergie reste le meilleur moyen pour y arriver efficacement.

Le conseil d'Hervé !
L’ouverture du marché du gaz à la concurrence depuis 2007 et l’émergence de nouveaux concurrents qui en a résulté facilite clairement le processus de comparaison pour le consommateur. Il peut ainsi accéder à un nombre plus important d’offres tout en s’émancipant du fournisseur historique Engie, et choisir librement et sans frais le contrat le plus compétitif et la plus avantageux pour lui. Qu’attendez-vous pour comparer sur LesFurets.com ?
Comparer les offres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les offres