MENU

Qu’est-ce que la prime énergie ?

En France, de nombreuses mesures d’aide à la rénovation existent pour soutenir les projets de transformation des bâtiments visant une meilleure performance énergétique. L’octroi de la prime énergie découle d’une de ces mesures : le dispositif réglementaire des Certificats d’Economie d’Energie (CEE). A travers lui, depuis 2015, le législateur prévoit l’instauration, par le fournisseur d’énergie, de programmes d’économies d’énergie destinés au consommateur, afin de les inciter à réaliser des économies.

Le programme mis en place par Total, et accessible à travers le site www.lenergietoutcompris.fr, prévoit l’accès à des aides financières pour la réalisation de travaux améliorant la performance énergétique du logement. Les primes énergie sont directement versées en euros une fois les travaux réalisés, après réception et validation du dossier de demande d’aide.

Quels sont les travaux éligibles à la prime énergie ?

Tous les travaux de rénovation énergétique ne sont pas éligibles à la prime énergie. Pour en bénéficier, les améliorations apportées au logement doivent concerner :

  • l’isolation : combles, toitures terrasses, murs par l’extérieur ou l’intérieur, sols.
  • l’installation de chauffage : chaudière individuelle à haute performance, chaudière à granulés de bois, pompe à chaleur géothermique, pompe à chaleur air-eau, pompe à chaleur air-air, poêle à granulés de bois, poêle à bûches, insert de cheminée.
  • la production d’énergie à partir d’énergies renouvelables, comme l’installation d’un chauffe-eau thermodynamique.

Quelles sont les conditions d’octroi de la prime énergie ?

Pour bénéficier de la prime énergie, il faut effectuer des démarches administratives spécifiques et respecter les conditions d’octroi suivantes :

  • les travaux doivent être réalisés par un professionnel labellisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) à la date d’engagement des travaux ;
  • le logement concerné doit avoir été achevé au moins deux ans avant la date de début des travaux ;
  • le logement doit être votre résidence principale ou secondaire ;
  • vous ne bénéficiez d’aucune autre prime énergie ou d’aides non cumulables, comme les aides de l’Anah ;
  • les caractéristiques des matériaux ou des appareils installés doivent répondre à des normes spécifiques ;

prime énergie et aide pour travaux

Quelles sont les démarches à effectuer pour obtenir la prime énergie ?

Attention, l’octroi de la prime est conditionné au respect de certaines démarches. Il faut notamment :

  • faire une demande de prime énergie impérativement avant la signature du devis établi par le professionnel labellisé ;
  • vérifier les conditions d’éligibilité de vos travaux ;
  • constituer et envoyer un dossier une fois les travaux réalisés.

À combien peut s’élever la prime énergie ?

Selon la nature et l’ampleur des travaux de rénovation, le montant de la prime peut atteindre des centaines, voire des milliers d’euros. Le mieux est d’obtenir une estimation du montant que vous pourriez obtenir directement sur le site lenergietoutcompris.fr.

Simuler mes économies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Simuler mes économies