MENU
Comparateur d'énergie
Changez de fournisseur avec notre comparateur d'énergie
Comparer les offres

Le Label Haute Performance

Depuis la norme RT 2012 votée au Grenelle de l’Environnement, dans le cadre des lois Grenelle 1 et 2, la loi impose à tout logement neuf (Grenelle 2) ou remis à neuf (Grenelle 1) de correspondre au standard de construction écologique. C’est la consommation d’énergie qui est ainsi visée. La norme RT 2015 vient reprendre les conditions de la RT 2012 et y définit les exigences de performance énergétique pour les bâtiments neufs de petites surfaces, introduisant des simplifications de réglementation thermique applicable aux autres bâtiments.

L’arrêté du 11 décembre 2014 promulguant la RT 2015 permet ainsi d’ajuster les exigences de performance énergétique pour :

  • les bâtiments neufs de petite surface en tenant compte de leurs particularités;
  • les autres bâtiments, notamment atypiques, afin de réajuster cette réglementation thermique suite aux retours d’expériences communiqués par les professionnels depuis le 1er janvier 2013.

Avec la RT 2012, la consommation annuelle des bâtiments ne devait alors pas excéder 50 kWh/m², entre isolation et optimisation de l’énergie. Avec la RT 2015, le seuil est abaissé à 30 kWh/m². La philosophie de ce Label n’est pas de produire plus d’énergie, mais d’en perdre moins, pour un confort intérieur égal ou supérieur.

Les normes d’isolation thermique sol, murs et fenêtres

L’isolation du plafond et du toit doit être performante, de même que celle des murs afin d’éviter les pertes de chaleur en hiver et de fraîcheur en été. Les calculs énergétiques se font sur les besoins en chauffage, ventilation, refroidissement, éclairage et rafraîchissement.

Pour les logements dont la surface au sol est supérieure à 25m², la loi RT 2015 impose que les fenêtres couvrent 1/6e de la surface murale. Une telle mesure permet un éclairage naturel ainsi qu’un réchauffement de l’habitat plus opérationnel. Les fenêtres doivent être réalisées en double ou triple vitrage et comporter une isolation latérale efficace.

Énergies renouvelables et DPE

Pour optimiser vos dépenses énergétiques, vous devez d’une part limiter la perte d’énergie en vous conformant aux normes d’isolation thermique, et d’autre part générer une énergie verte. La pose de panneaux solaires permet par exemple de produire votre propre énergie non polluante. Pensez à les assurer contre les dégâts matériels ou le vol ! À noter toutefois, certaines assurances habitation ne couvrent pas l’utilisation des panneaux solaires photovoltaïques. Prenez soin de contacter votre assureur, car la responsabilité civile est obligatoire. Vous pouvez utiliser notre comparateur en ligne d’assurance habitation pour évaluer les coûts plus facilement et simplifier les démarches.

Une fois le bâtiment achevé, le maître d’œuvre doit demander une attestation à un professionnel agréé. C’est muni de cette attestation DPE (Dispositif de Performance Énergétique) que vous serez dans la légalité. Ce document est valable 10 ans. Il peut vous être réclamé à tout moment et particulièrement dans le cadre d’une location de bien.

Le conseil d'Hervé !
Certaines assurances habitation proposent des tarifs privilégiés aux logements attestés RT 2015, dans le cadre d’un programme visant à promouvoir l’écologie et l’économie d’énergie.
Comparer les offres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les offres