MENU
Comparateur d'énergie
Changez de fournisseur avec notre comparateur d'énergie
Comparer les offres
Partager sur

Le diagnostic de performance énergétique (DPE)

Avant de vous lancer dans des travaux de rénovation énergétique visant à économiser sur vos dépenses en énergie, il est indispensable de bien connaître, énergétiquement parlant, son logement. Il s’agit alors de dresser un bilan énergétique complet afin d’analyser les points forts et les points faibles de son habitation. Ainsi, vous pourrez visualiser rapidement les travaux à prioriser pour avoir le logement le plus performant énergétiquement.

En effet, bien connaître son habitat est essentiel, car la nature et l’ampleur des travaux différeront selon le type de logement et la zone géographique. Structure, organisation intérieure, orientation de l’habitat, matériaux de construction, climat… De nombreux éléments joueront dans le coût et le type de travaux qu’il faudra entreprendre.

Le diagnostic énergétique permettra alors de décrire précisément le logement (éléments ci-dessus), mais aussi le type d’énergie utilisé dans l’habitat ainsi que ses équipements de chauffage, de ventilation ou encore de production d’eau chaude sanitaire. En fonction de tout cela, une consommation d’énergie précise ou estimée sera effectuée, ce qui permettra de voir à quels postes les dépenses énergétiques sont les plus lourdes, et donc à quels postes une optimisation sera à faire.

Bilan énergétique : les étiquettes énergie et climat

Ce diagnostic de performance énergétique mesure deux éléments distincts :

  • L’énergie primaire consommée, autrement dit la consommation d’énergie du logement. Elle s’exprime en kilowatt par heure d’énergie primaire par m²/an. Il s’agit en quelque sorte de l’étiquette énergie du logement.
etiquette-energie-logement
Source : ecologique-solidaire.gouv.fr
  • La quantité de gaz à effet de serre émise. Elle s’exprime en kilos équivalents de CO ²/m²/an. C’est l’étiquette climat du logement.
etiquette-climat-logement
Source : ecologique-solidaire.gouv.fr

Les deux volets du diagnostic de performance énergétique (DPE) sont donc matérialisés par ces deux étiquettes, qui vont alors faciliter la lecture de l’état énergétique du logement. En réalité, ces deux bilans énergétiques seront très pratiques en cas d’achat ou de location d’un bien, afin de pouvoir anticiper sur le type d’énergie avantageux à utiliser et évaluer le montant de votre future facture énergétique.

Que trouve-t-on dans un diagnostic énergétique ?

En plus de l’état des lieux des consommations réelles et/ou estimées du logement, des équipements énergétiques  et du type d’énergie utilisé, le diagnostic énergétique intègre en plus les conseils professionnels les plus pertinents et les plus adaptés pour la mise en place efficace d’une économie d’énergie. Il peut alors s’agir de bonnes pratiques à effectuer au quotidien, des meilleurs usages pour vos appareils, ou enfin la réalisation de travaux de rénovation énergétique.

En aucun cas le diagnostic de performance énergétique n’oblige le bénéficiaire à la réalisation des travaux. Il n’est là qu’à titre d’information et de conseil.

L’établissement du bilan énergétique

Une attestation prouvant que les tests ont été réalisés par un professionnel certifié Reconnu Garant de l’Environnement (RGE) vous sera remise. Attention, certaines entreprises proposent des bilans énergétiques sans disposer de la moindre certification, ce qui vous fermera les portes de la plupart des aides.

Un annuaire des diagnostiqueurs certifiés est disponible via le site officiel du gouvernement.

Après son établissement, le bilan énergétique est valide pendant 10 ans.

Une fois réalisé, il ne restera plus qu’à faire établir les devis de travaux en suivant les recommandations de l’audit énergétique. Ces travaux de rénovation énergétique peuvent concerner :

  • l’isolation thermique,
  • la régulation d’eau chaude,
  • la régulation du chauffage,
  • l’optimisation de la ventilation.

Le diagnostic de performance énergétique est-il obligatoire ?

Un bilan énergétique est obligatoire :

  • en cas de location. Depuis le 1er janvier 2007, le diagnostic énergétique doit être établi et transmis au locataire, que ce soit pour la location d’une maison individuelle ou d’un logement en immeuble locatif, qu’il ou qu’elle soit vide ou meublé(e).
  • en cas de vente, et donc d’achat. Depuis le 1er janvier 2006, toute vente de bâtiment ou partie de bâtiment se doit d’être accompagnée par un diagnostic de performance énergétique, que ce soit à usage résidentiel ou non (maison individuelle, appartement, local professionnel, bâtiment sportif et culturel…)
  • dans une annonce immobilière. Il se doit d’être présent depuis le 1er janvier 2011 afin d’informer un maximum les futurs acquéreurs ou locataires sur la performance énergétique des biens. En cas d’absence, des sanctions peuvent être prises sur le plan civil (nullité de l’acte ou réduction du prix) et pénal (induction en erreur, 2 ans de prison et 37 500 euros d’amende).
  • pour toute construction de bâtiment neuf ou nouvelle partie de bâtiment.

Gratuit, le diagnostic énergétique ?

Il y a la possibilité de réaliser un DPE gratuit : il suffit alors de le réaliser soi-même, en prenant en compte les méthodes de calcul appliquées par le Ministère du Logement et de la Ville ou bien les données de consommation de son logement sur les trois dernières années. Cependant, en plus de ne pas être forcément fiable, ce bilan énergétique n’aura aucune valeur légale, car il ne sera tout simplement pas réalisé par un professionnel certifié RGE.

La réalisation d’un diagnostic par un professionnel aura une valeur officielle. Les tarifs appliqués dépendent alors du diagnostiqueur : il est libre de les fixer lui-même, et aucune règle n’encadre réellement ces prix. Pour vous donner une idée du prix d’un DPE, ce dernier peut aller de 95 à 120 euros pour un appartement (studio, 3 pièces, 5 pièces) et de 110 à 125 euros pour une maison.

Faire des économies d’énergie avec LesFurets.com

Effectuer un diagnostic énergétique de son habitation, c’est déjà penser aux économies d’énergie que l’on peut réaliser grâce à une bonne isolation, un bon système de chauffage ou de ventilation… LesFurets.com, grâce au renseignement de vos habitudes de consommation, a alors la capacité de vous trouver le contrat d’énergie le plus adapté et le plus économique pour vous.

Le conseil d'Hervé !
Utilisez sans plus attendre notre comparateur de fournisseurs d’énergie afin de dénicher la meilleure offre, notamment en prix du kWh et prix de l’abonnement !
Comparer les offres
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les offres