Comparateur d'énergie
Changez de fournisseur avec notre comparateur d'énergie
Comparer les offres
Les types de gaz

Quels sont les différents types de gaz à usage domestique ?

Les types de gaz sont nombreux, mais les plus communs sont les combustibles. Les types de gaz qui génère de l’énergie après combustion et qu’on utilise chez soit pour la cuisson, le chauffage, l’eau chaude… On parle notamment :

  • Des combustibles fossiles comme le gaz naturel et le gaz butane.
  • Les biogaz ou les gaz verts comme le biométhane et le biopropane.

Le marché français compte plusieurs fournisseurs de gaz, qu’il soit fossile ou vert. Comparez et faite votre choix d’énergie avec lesfurets

Le gaz naturel, l’énergie fossile la plus utilisée en France

Distribué aux consommateurs par le biais d’un système de canalisation centralisé, le gaz naturel ou gaz de ville est le combustible fossile le plus courant en utilisation domestique. Son nom vient de sa provenance. Ce type de gaz est extrait directement du sous-sol et subit très peu de transformations. Il est principalement composé de méthane.

Si cette énergie est la plus consommée par les Français, c’est parce que :

  • Elle est la moins chère sur le marché.
  • Elle est directement fournie via le système de tuyauterie. Ne demande pas d’aménagement spécifique, de recharge ou de bouteille à stocker.
  • La consommation du gaz naturel est directement mesurée par un compteur de gaz traditionnel ou un compteur Gazpar.
  • Le gaz naturel est l’énergie fossile la moins polluante et il ne demande aucune transformation.
Comparez les différents fournisseurs et réduisez votre facture
Je compare

Les biogaz : les combustibles renouvelables

Les biogaz ou le gaz vert sont produits de de la fermentation sans oxygène de matières organiques, comme les déchets agricoles ou agro-alimentaires, ou ce qu’on appelle la méthanisation.

Quels sont les types de biogaz ?

Le biométhane :

Le biométhane est un gaz vert épuré produit de la méthanisation de déchets alimentaires ou végétaux. De composition similaire à celle du gaz naturel, le biométhane peut très bien être injecté dans les réseaux de distribution du gaz naturel. Cette énergie renouvelable est présentée comme dix fois moins polluante en carbonne que le gaz fossile.

Bon à savoir : en France, seul seule l’utilisation de déchets est autorisée pour fabriquer du biométhane. Mais cela risque de changer dans les années à venir. En effet, le gouvernement espère produire de 7% à 10% de son gaz consommé via le développement de son parc de méthaniseurs, notamment agricoles, d’ici 2030. Soit l’équivalent de la moitié de ce que le pays importe de Russie.

Le biopropane :

Le biopropane est l’énergie la plus récente sur le marché français. Ce biogaz 100% renouvelable est développé depuis seulement quelques années. Il est produit dans les raffineries ou les usines à gaz, à partir d’intrants d’origine agricole, comme les huiles végétales, et des sous-produits d’origine industrielle comme les huiles recyclées. Ces huiles sont ensuite hydrotraitées pour produire le biopropane.

Tout aussi performant que le propane classique, la molécule des deux gaz est identique, ce qui permet de commercialiser le biopropane dans les citernes ou sur le réseau de distribution classique, géré par le gestionnaire français GRDF. Mais une principale particularité différencie les deux : le biopropane réduit de 78% les émissions de CO² par rapport à son jumeau fossile.

Les gaz dérivés de pétrole : le gaz propane et le gaz butane

D’abord, il est à noter que les deux énergies sont des gaz dérivés du pétrole, ou ce qu’on appelle les gaz de pétrole liquéfiés, GPL. Le gaz propane et le gaz butane sont distribués sous forme de bouteilles de gaz ou par remplissage de citerne.

Ce type de gaz est souvent utilisé comme énergie de cuisson, de bricolage ou petits travaux domestiques, de jardinage ou d’équipements de chauffage. Par ailleurs, le gaz propane, qui monte facilement et rapidement en pression, est réservé aux usages extérieurs. Il s’avère d’ailleurs très résistant aux températures les plus froides. Le gaz butane, à l’inverse, ne supporte pas le froid et s’adresse davantage à un usage intérieur. Par ailleurs, les GPL peuvent aussi être utilisés comme carburant pour les véhicules.

En ce qui concerne les prix, il est à noter que le prix du gaz en bouteille, butane ou propane, est plus élevé que celui du gaz naturel, en partie car il dépend du cours du pétrole mondial.

Comparez les différents fournisseurs et réduisez votre facture
Je compare

Quelles différences entre les types de gaz ?

Même s’ils sont tous utilisés pour les mêmes fins, plusieurs critères différencient les différents types de gaz.

La provenance et l’extraction du gaz naturel : principale différence

L’origine et les transformations subies par les énergies sont des principaux critères qui séparent les différents types de gaz à usage domestique. En voici quelques uns :

  • Le gaz naturel est une énergie fossile obtenu grâce à l’extraction des gisements de pétrole ou de gaz naturel.
  • Les gaz de pétrole liquéfiés (GPL) proviennent soit des champs de gaz naturel et de pétrole, soit des raffineries et des opérations de distillation du pétrole brut dans les usines à gaz.
  • Le biopropane est produit de l’hydrotraitement des huiles végétales ou recyclées dans les raffineries ou usines à gaz.

Quelle est la composition du gaz naturel, du propane et des biogaz ?

Les différents gaz se rejoignent souvent dans leur composition :

  • Le gaz naturel se compose principalement de méthane. Le biométhane est de composition similaire.
  • Les GPL sont composés à 90% de méthane et à 10% de butane et de propane.
  • Le gaz propane est composé majoritairement de propane C3H8.
  • Le gaz butane est composé de N-butane et d’isobutane

Deux modes de distribution différents pour les gaz

On distingue deux principaux modes de distribution du gaz en France :

  • Distribution via le réseau de distribution du gaz géré par GRDF ou les entreprises locales de distribution (ELD), c’est le cas notamment du gaz naturel ou gaz de ville, du biopropane, du biométhane…
  • Distribution dans les bouteilles, citernes ou recharges, c’est le cas notamment du gaz butane, du propane, du biopropane…

Quelles sont les différentes utilisations des types de gaz ?

Les gaz peuvent être utilisés pour plusieurs fins :

  • Le gaz naturel ou le gaz de ville est utilisé dans les logements pour la cuisson, le chauffage et l’eau chaude.
  • Le gaz propane est aussi utilisé pour la cuisson des aliments, le chauffage et l’eau chaude.
  • Les GPL carburant sont utilisés pour les véhicules.
  • Le gaz butane peut être utilisé pour la cuisson sur certains équipements, ou encore pour le bricolage, le jardinage et les petits travaux domestiques.
  • Le gaz propane et le gaz butane sont utilisés pour les logement non reliés au réseau de distribution du gaz.

Gaz naturel, biogaz ou gaz en bouteille : lequel choisir pour son domicile ?

Avant de choisir quel type d’énergie choisir pour votre logement, sachez que certaines conditions peuvent orienter ou limiter vos choix. Par exemple :

  • Pour avoir le gaz naturel ou le gaz de ville chez vous, vous devez être raccordé au réseau de distribution du gaz géré par GRDF ou une ELD. Si vous ne l’êtes pas, vous pouvez tester votre éligibilité à un raccordement sur le site de GRDF et en demander les travaux si les résultats sont positifs.
  • Si vous n’êtes pas raccordé au réseau de distribution du gaz et vous n’êtes pas éligible à d’éventuels travaux de raccordement, comptez sur le gaz en bouteille, butane ou propane, disponible sur 100% du territoire français.
  • Su vous choisissez le gaz en bouteille comme énergie pour votre appartement ou maison, sachez que des travaux d’ajustement, notamment pour l’aération, doivent être effectués.
  • Si vous utilisez le gaz pour la cuisson uniquement, notez que le gaz en bouteille est plus économique puisqu’il vous épargne les frais d’abonnement et de contrat imposé par les fournisseurs d’énergie. Ceci dit, si vous utilisez le gaz pour la cuisson, le chauffage et l’eau chaude, il vaut mieux souscrire un contrat de gaz de ville qui est plus avantageux que l’électricité.
  • Pour une utilisation exclusivement à l’intérieur, utilisez que les bouteille de gaz butane.
  • Le gaz de ville est le plus économique niveau prix.
  • Si vous êtes sensible à la santé de la planète, choisissez une fourniture de gaz vert.

FAQ : toutes les questions sur les types de gaz

Quels sont les différents types du gaz naturel ?

Considéré principalement comme énergie fossile, le gaz naturel peut se présenter sous plusieurs formes qui se distinguent par leur composition, leur origine et le type de réservoir dans lequel elles se trouvent.

  • Le gaz conventionnel non-associé : c’est la forme la plus exploitée de gaz. Ce combustible fossile n’est associé à aucun gisement de pétrole, d’où son appellation.
  • Le gaz associé est présent en solution dans le pétrole. Il est produit après une opération d’extraction.
  • Le gaz biogénique est produit de la fermentation par des bactéries de sédiments organiques. Ce type de gaz naturel est un combustible fossile mais dont le cycle de combustion est relativement rapide.
  • Le gaz de charbon : comme son nom l’indique, cette énergie est extraite du charbon qui contient naturellement méthane et du dioxyde de carbone dans ses pores.
  • Le gaz de schiste : ce type de gaz est produit à partir de certains schistes qui contiennent du méthane issu de la dégradation du kérogène présent dans le schiste et piégé dans ses feuillets et microfissures.
  • L’hydrate de méthane sont des structures solides contenant du méthane prisonnier. Ils sont issus de l’accumulation de glace contenant des déchets organiques, la dégradation est biogénique.

D’où vient le gaz français ?

Les deux tiers des ressources de gaz naturel actuellement connues se situent en Russie et au Moyen-Orient. La France, quant à elle, importe son gaz naturel principalement de Norvège (43%), de Russie (21%), des Pays-Bas (11%) et d’Algérie (8%).

Comparez les différents fournisseurs et réduisez votre facture
Je compare