Plus besoin de s'énerver pour une facture.
Retrouvez notre dernière
campagne de publicité
Plus besoin de s'énerver pour une facture.
Retrouvez notre dernière
campagne de publicité
Étude lesfurets réalisée en partenariat avec CSA Research
Assurance
auto
Prêt
immobilier
Mutuelle
santé
Électricité
& gaz
Assurance moto
Assurance emprunteur
Assurance habitation
Rachat de crédits
Crédits conso
Banque

Les Français et leurs dépenses contraintes : résultats d'octobre 2021

Leader sur le marché de la comparaison d’assurances, mais aussi de produits financiers et de fournisseurs d’énergie, lesfurets est un observatoire privilégié du pouvoir d’achat des Français et de leurs dépenses contraintes.

Et quand on sait qu’aujourd’hui ces dépenses contraintes (ou frais fixes) représentent près de 35% du budget des Français (contre 12% en 1960*), nous nous sommes dit qu’il était temps pour eux d’optimiser ces dépenses et de reprendre le pouvoir sur leurs finances.

C’est pourquoi nous avons lancé l’indice national des dépenses contraintes en partenariat avec CSA Research, et en voici les résultats.

 

indice des dépenses contraintes lesfurets

 

1059€/mois, c’est le budget moyen que les Français consacrent à leurs dépenses contraintes

En 1 an, nous avons pu constater que le budget des Français dédié aux dépenses contraintes restait stable. En octobre 2021, ils déboursent en moyenne 1059€ par mois pour leurs dépenses contraintes, soit 35% de leurs revenus nets moyens, contre 1061€ en novembre 2020 lors de la sortie de notre premier indice des dépenses contraintes. 

Le logement (loyer ou crédit immobilier) est le 1er poste de dépenses contraintes des Français avec un montant total moyen de 656€/mois (vs 652€ en novembre 2020).

Les transports (crédit auto, assurance et carburant) arrivent en 2e position des dépenses contraintes des Français, soit 198€ en moyenne par mois (vs 185€ en novembre 2020). Ce poste de dépense a été fortement impacté par la hausse des prix du carburant à la pompe qui représente aujourd'hui un budget de 108€/mois (vs 96€ en novembre 2020).

Et le crédit à la consommation est le 3e poste de dépense avec un montant mensuel moyen de 161€. Lors de notre première étude en novembre 2020, ce montant était de 169€.

 

Des dépenses contraintes incontournables pour la quasi-totalité de la population française

Certaines dépenses contraintes sont communes à 90% des Français, elles relèvent :

  • De l’obligation légale : l’assurance habitation (93%)
  • De besoins vitaux : l'électricité (93%) et l’eau (90%)
  • De la communication : téléphonie mobile (94%), Internet et télévision (91%)

Mais si de nombreuses dépenses contraintes sont communes à tous les Français, leurs montants sont très différents selon les revenus du foyer. C'est ce que nous allons voir par la suite.

 

budget dépenses contraintes 2021

 

Ce sont les catégories pauvres qui subissent le plus le poids des dépenses contraintes

C'est l'un des principaux constats de notre 3e indice des dépenses contraintes : quand les foyers les plus modestes déboursent en moyenne 896€/mois pour leurs dépenses contraintes, les foyers à hauts revenus, eux, payent presque le double : 1647€/mois. Mais, quand pour les hauts revenus ces dépenses contraintes représentent seulement 22% de leur budget, elles représentent 68% du budget des catégories pauvres.

Soit des dépenses contraintes qui occupent près de 70% de leur budget mensuel quand on sait que la moyenne des Français, rappelez-vous, est de 35%.

Et si nous nous intéressons à un profil précis : le couple avec 2 enfants, les dépenses contraintes représentent 64% des revenus mensuels nets moyens des catégories pauvres et modestes, alors que cette part redescend à 39% pour un couple avec 2 enfants en catégorie moyenne.

 

dépenses contraintes selon catégories

 

Budget dépenses contraintes : un écart générationnel marqué

Ce sont les 18-34 ans CSP+** qui font face aux dépenses contraintes les plus élevées : 1511€/mois, contre 1001€/mois pour les 18-34 ans en CSP-***.

Les principaux postes de dépense des 18-34 ans CSP+ sont le logement, les transports et les communications. Ils payent aussi des frais bancaires plus importants.

Ils sont suivis de très près par les couples avec deux enfants dont les dépenses contraintes s’élèvent à 1487€ par mois en moyenne, soit plus de 400€ de plus que pour l’ensemble des Français. Les dépenses contraintes représentent 43% de leurs revenus nets moyens et, pour eux, ce sont les frais liés au logement (loyer ou prêt immobilier) qui pèsent particulièrement sur leur budget : 787€/mois, soit 131€ de plus que pour l'ensemble des Français.

Mais ce profil subit aussi de plein fouet la hausse des prix du carburant auquel il consacre 143€ par mois contre 108€ pour l’ensemble des Français.

A contrario, les retraités affichent un budget dépenses contraintes moyen de 840€ par mois, et de 864€ par mois pour les femmes de plus de 55 ans, soit respectivement 26% et 28% de leurs revenus nets moyens.

« C'est le cycle de la vie : parmi les Français qui ont fini de rembourser leur crédit immobilier, les retraités sont sur-représentés. D’autres vivent dans des logements moins spacieux et ont donc naturellement moins de frais chaque mois. » (Rami Karam, Directeur Général chez lesfurets)

 

dépenses contraintes écart générationnel

 

Des dépenses contraintes plus élevées en Ile-de-France, dans les Hauts-de-France et en Occitanie

Dans cette 3e édition de notre indice des dépenses contraintes, ce sont les franciliens, avec un budget moyen de 1185€/mois, qui payent le plus de dépenses contraintes (soit 30% de leurs revenus mensuels nets moyens).

Viennent ensuite les Hauts-de-France avec un budget dépenses contraintes moyen par habitant de 1142€/mois. Un montant moins élevé que les franciliens mais qui représente une part plus importante des revenus mensuels nets moyens, soit 38%.

Et, enfin, la région Occitanie qui intègre notre classement pour la première fois. L'Occitanie, avec des dépenses contraintes moyennes qui s'élèvent à 1133€/mois, est la région de ce top 3 dans laquelle ces dépenses pèsent le plus lourd : 39% des revenus mensuels nets moyens.

« Chaque année, 3,5 millions de devis sont demandés sur notre site lesfurets.com, tous produits confondus et sur tout le territoire. Nous mesurons donc très bien les disparités entre les régions. Et pour cause, le lieu de résidence est un critère majeur des tarifs appliqués, notamment sur les assurances automobile, habitation et emprunteur. » (Rami Karam, Directeur Général chez lesfurets)

 

budget dépenses contraintes par régions

 

7 Français sur 10 pensent ne pas avoir la capacité d’agir sur leurs dépenses contraintes

Face à ces dépenses qui représentent 35% du budget des Français chaque mois, nous leur avons demandé s’ils pensaient avoir la possibilité d’agir sur leurs dépenses contraintes.

Et ils sont une très large majorité à considérer qu’ils sont incapables de faire diminuer le montant de :

  • Leur assurance santé (75%)
  • Leur assurance emprunteur (75%)
  • Leur assurance habitation (73%)
  • Leurs frais bancaires (71%)
  • Leurs crédits hors immobilier (70%)
  • Leurs assurances automobile ou deux-roues (67%)
  • Leur facture d’énergie (63%)
  • Leur abonnement de téléphone / Internet (61%)

« La hausse des tarifs de l’énergie, et le contexte économique ont un fort impact sur le pouvoir d’achat des Français. Pourtant, des mesures existent déjà comme la possibilité de résilier son contrat à tout moment après un an (la résiliation infra-annuelle) afin de faire jouer la concurrence. Cette opportunité est peu utilisée. Ce qui montre qu’un travail de pédagogie reste à faire. » (Rami Karam, Directeur Général chez lesfurets)

Nous avons également demandé aux Français quels types de mesures gouvernementales ils voudraient voir mises en place pour réduire l’impact des dépenses contraintes sur leur budget.

Ils sont très majoritairement pour la baisse des taxes sur les dépenses inévitables (91%), ils sont également favorables au gel des prix pour ces dépenses (88%), et à la mise en place d’une aide financière directe pour les ménages les plus modestes (74%).

 

agir sur ses dépenses contraintes

 

Téléchargez notre infographie “Indice des dépenses contraintes - Résultats d’octobre 2021” dans son intégralité

 

Méthodologie de l’enquête : échantillon national de 2019 individus, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, administré en ligne du 1er octobre au 8 octobre 2021. Méthode des quotas sur les variables de sexe, âge, catégorie socio-professionnelle de l'interviewé, régions administratives et catégorie d'agglomération. Indice propriétaire lesfurets, réalisé en collaboration avec l’institut CSA et mesuré tous les 6 mois.

*Source : Centre d’Observation de la Société / Insee : Dépenses contraintes : le poids du logement. 27 août 2018.

**CSP+ : personnes dont les revenus nets moyens mensuels sont compris entre 2033€ et 3100€.

***CSP- : personnes dont les revenus nets moyens mensuels sont compris entre 0€ et 2033€.