Cancer du sein et de la prostate : dîner tard augmente les risques

Des chercheurs espagnols ont trouvé un lien entre les dîners tardifs trop rapprochés du coucher et le développement de cancers du sein et de la prostate. En espaçant le repas et le coucher d’au moins deux heures, on réduirait ainsi le risque de ces deux cancers de 20 %.