MENU

Lancée en avril 2016, l’application « I Wheel Share » évolue avec l’intégration du chatbot Wilson. Personnes à mobilité réduite, sourds, malentendants, non-voyants, malvoyants… L’application prend en compte toutes les formes de handicap physique ou sensoriel. « I Wheel Share » fonctionne depuis décembre dernier sur Messenger, rapporte Se loger.

Wilson, le majordome virtuel

L’intelligence artificielle (IA) Wilson s’apparente à un majordome virtuel. Ce robot conversationnel pose des questions pour « apprendre à connaître son interlocuteur au fur et à mesure de la conversation et ainsi d’être capable de s’adapter à son handicap. Grâce à son intelligence artificielle, Wilson va non seulement cerner les besoins de l’utilisateur mais aussi anticiper ses envies » explique Audrey Sovignet, fondatrice de « I Wheel Share ».

Wilson trouve aisément des activités accessibles en ville avec un handicap. « Les aidants et les parents de personnes handicapées peuvent également faire appel à Wilson » souligne Audrez Sovignet. L’IA est capable d’indiquer les WC adaptés les plus proches. Elle peut trouver un cinéma qui propose des séances sous-titrées pour les personnes sourdes ou malentendantes. Niveau logement, Wilson permet de trouver des biens en location accessibles aux handicapés.

L’accessibilité de l’hébergement touristique

Pour aider les personnes en situation de handicap à se loger, « I Wheel Share » a noué un partenariat avec le site Se Loger. Wilson ne se contente pas de lister les bons plans. L’IA collecte aussi les avis des utilisateurs à travers 13 pays, rapporte Handirect. Par exemple, les usagers sourds et malentendants ont pu indiquer à Paris (Ile-de-France) une agence BNP Paribas où un chargé d’affaires peut communiquer en langue des signes française (LSF).

Pour les utilisateurs allergiques à Facebook, « I Wheel Share » devrait bientôt arriver sur les messageries Slack et Skype. Dans les semaines à venir, l’application devrait encore se perfectionner. « I wheel share » compte s’enrichir avec « des bons plans adaptés aux personnes handicapées mentales » précise Audrey Sovignet. Par ailleurs, l’appli s’intéressera d’un peu plus près à l’accessibilité de l’hébergement touristique.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé