MENU

Du changement du côté du régime des frontaliers

Selon un Accord de libre circulation des personnes entre la Suisse et l’Union européenne, les personnes travaillant en Suisse, mais vivant en France, ceux qu’on appelle les frontaliers, possèdent certains avantages en termes de régime d’Assurance Maladie. En effet, ces derniers peuvent choisir soit de s’assurer auprès de la Sécurité sociale française, soit auprès du régime suisse d’assurance maladie, soit auprès d’une assurance privée. Or, il y a quelques mois, le gouvernement, par souci d’égalité et d’économie, a décidé de mettre fin à cette option à partir du 1er juin 2014.

Les frontaliers protestent contre cette réforme

Or, sur les 170 000 frontaliers, plus de 90% ont choisi justement de bénéficier de contrats privés. Le basculement vers le régime obligatoire, qu’il soit Français ou Suisse, poserait certains problèmes pour les personnes concernées, qui voient surtout là une façon pour l’État de les taxer plus, le coût de l’assurance CMU étant fixé à 8% du revenu imposable. C’est pour lutter contre cette nouvelle mesure qu’une centaine de personnes s’est rassemblée pour une « opération escargot » le 22 février dernier près de Morbier dans le Jura. Ils réclament ainsi le maintien du « droit d’option » du régime d’assurance santé.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé