MENU

Le bain de mer : une véritable cure de jouvence

Bienfaits de l’eau de mer et thalassothérapie

Quinze minutes de baignade suffisent pour bénéficier des bienfaits de l’eau de mer. Sur le principe des cures de thalassothérapie, une eau à 37 °C ou 40 °C augmente le pouvoir de pénétration des ions négatifs par la peau. Au bout d’un quart d’heure, les pores dilatés laissent passer les ions sodium, magnésium ou potassium, par exemple, qui se fixent pour les uns sur les muscles, pour les autres sur les os. Les ions négatifs agissent aussi sur l’organisme en renforçant le renouvellement des cellules.

Pour ressentir les bienfaits de l’eau de mer froide, le bain doit être prolongé de quelques minutes.

L’eau de mer sur les cheveux et la peau

Le zinc contenu naturellement dans l’eau de mer combiné aux vertus astringentes du sel, retarde le vieillissement de la peau et accélère le processus de cicatrisation. Appliquée froide, l’eau de mer produit sur la peau et le visage un effet tonifiant. Elle apporte à la peau hydratation et éclat, élimine les toxines et agit tel un exfoliant. Filtrée, l’eau de mer soigne de nombreuses affections de la peau comme l’eczéma, l’herpès, l’urticaire, l’acné, le psoriasis…

Entrant dans la composition de nombreux produits capillaires, l’eau iodée assainit le cuir chevelu, calme les démangeaisons et les irritations et favorise la microcirculation sanguine.

L’eau de mer antalgique, antivirale et antibactérienne

La partie superficielle de l’eau de mer dégage du brome qui a un effet décontractant pour les muscles. Finir ses entraînements sportifs par une séance de natation dans de l’eau de mer favorise la récupération et permet d’éviter les courbatures.

Le phytoplancton en suspension dans l’eau de mer libère des composés biochimiques associés à des propriétés antivirales et antibactériennes. C’est ainsi que l’eau de mer soulage les affections nasales ainsi que l’asthme et les bronchites.

Enfin, l’iode contenu dans l’eau de mer permet de stimuler la thyroïde. Les hormones sont ainsi mieux diffusées dans l’organisme.

Médecine douce : les bienfaits de l’eau de mer et du sel marin

L’eau de mer peut aussi se boire voire s’inhaler. Une petite pincée de sel de mer dans un verre d’eau apporte quantité d’oligo-éléments et de sels minéraux et prévient de la déshydratation. Boire de l’eau de mer ou de l’eau salée (au sel marin) apporte des bienfaits en soulageant la constipation chronique et la fatigue surrénale.

Stimulation, détoxification, régulation de l’œstrogène sont autant d’autres bienfaits de l’eau de mer. En pulvérisation nasale, elle donne l’occasion de nettoyer ses sinus chargés d’impuretés, poussières, pollen ou poils d’animaux. Utilisée contre les allergies, elle décongestionne le nez et évite le recours systématique aux antihistaminiques.

Le conseil d'Hervé !
Une cure de thalassothérapie prescrite à titre préventif ou curatif par votre médecin peut être remboursée par l’Assurance maladie. Certaines mutuelles proposent dans leurs garanties la prise en charge de tout ou une partie du reste à payer.
Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé