MENU

Bientôt un traitement efficace contre la calvitie ? Une équipe de chercheurs de l’Université de Manchester (Royaume-Uni) a découvert qu’un traitement contre l’ostéoporose provoquait la pousse des cheveux. Ils ont publié leurs travaux le 8 mai dernier dans la revue scientifique PLOS Biology.

3 traitements contre la calvitie

Devenir chauve rime aujourd’hui avec fatalité. La calvitie ou alopécie androgénétique se soigne mal. Les patients ont le choix entre trois traitements. Outre la greffe de cheveux, ils peuvent prendre deux médicaments. Le minoxidil et le finastéride restent les seuls traitements disponibles sur le marché, rappelle Top Santé. Ces médicaments favorisent la croissance des follicules pileux, mais impliquent des effets secondaires importants.

Les chercheurs britanniques ont peut-être trouvé une alternative acceptable avec la cyclosporine A (CsA). Ce médicament immunosuppresseur sert pendant les greffes pour éviter un rejet. Il présente de nombreux effets secondaires, dont la croissance des cheveux. En tant que tel, ce produit ne peut pas servir à soigner la calvitie. Il reste toxique pour un organisme sain. Les chercheurs ont d’abord voulu définir l’action exacte de la CsA.

Reproduire un effet secondaire

Les scientifiques ont découvert que cette molécule limitait les effets de la SFRP1. Cette protéine inhibe le développement de certains tissus de l’organisme, notamment les follicules pileux. Les chercheurs ont ensuite cherché une autre molécule, capable de produire les mêmes effets sans empoisonner l’organisme. Ils se sont intéressés au principe actif WAY-316606, qui intervient dans un médicament développé pour soigner l’ostéoporose.

Pour rappel, cette maladie se caractérise par une diminution de la masse osseuse. Elle induit un risque plus élevé de fractures, notamment chez la femme après la ménopause. Les chercheurs ont testé le principe actif WAY-316606 sur des follicules de culture. Cette opération a provoqué la croissance des cheveux. D’autres études seront nécessaires pour explorer cette nouvelle thérapie. L’essai clinique reste obligatoire avant une quelconque mise sur le marché.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les mutuelles santé