MENU

Troisième cancer le plus répandu en France mais aussi et surtout deuxième cancer le plus mortel (17 500 décès en 2012), le cancer du côlon doit être traité avec le plus grand sérieux. Et cela passe par un dépistage qui, selon les professionnels, n’est pas devenu aussi systématique que celui du cancer du sein. La France est d’ailleurs en retard sur ce terrain puisqu’en Allemagne, le dépistage de ce cancer existe depuis 1974, 2008 seulement en France. En outre, il ne suscite pas l’adhésion puisque 30% seulement des personnes concernées se font dépister. C’est pourquoi, demain 1er mars, 500 gastro-entérologues seront mobilisés pour proposer un dépistage gratuit. Mais ce sera également l’occasion pour eux de délivrer de l’information sur cette maladie.

Pour mémoire, les personnes les plus concernées par cette maladie sont les personnes souffrant du syndrome de Lynch, les personnes ayant des antécédents familiaux sur une génération mais aussi les personnes dont l’hygiène de vie peut-être remise en cause. Cela passe un manque d’activité, une consommation excessive de tabac et d’alcool, etc. A noter qu’en temps normal le dépistage est déjà gratuit pour les personnes âgées de 50 à 74 ans, il est pris en charge par l’Assurance maladie.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé