MENU

Cette découverte pourrait changer le suivi des patients atteint de cancer. Une étude menée à l’université de Caroline du Nord (Etats-Unis) montre que les patients qui signalaient au jour le jour leurs symptômes sur une plateforme internet bénéficiaient en moyenne d’un taux de survie supérieur aux autres patients, rapporte Allo Docteur.

5 mois de survie en plus

L’étude a été présentée lors du rassemblement annuel de l’American Society of Clinical Oncology, qui se tenait jusqu’à ce mardi à Chicago dans l’Illinois (Etats-Unis). Les chercheurs ont demandé à 766 malades du cancer de signaler en temps réel leurs symptômes (nausée, fatigue, etc.) sur un site dédié. Leurs signalements permettaient d’envoyer une alerte automatique à leur médecin. Cette procédure aurait un impact plus important que la plupart des médicaments.

Le protocole présenterait des bénéfices majeurs pour la durée de vie des patients atteints de cancers métastatiques. Les patients sous chimiothérapie qui signalaient régulièrement leurs symptômes à un médecin vivaient en moyenne 5 mois de plus. « Les patients qui font une chimiothérapie souffrent souvent de symptômes sévères, mais les médecins et les infirmières n’en ont pas connaissance dans près de la moitié des cas » a rappelé le docteur Ethan M. Basch, auteur principal de l’étude.

« Rentrer en contact direct avec leur soignant »

Le suivi plus pointu des symptômes permet une meilleure qualité de vie des patients cancéreux, avec moins de visites aux urgences et d’hospitalisations. « Un système simple de signalement de symptômes entraîne la mise en place de procédures pour soulager la souffrance de ces patients et améliorer leurs résultats » a ajouté Ethan M. Basch. Par rapport aux patients témoins qui n’utilisaient pas ce service, les patients de l’étude supportaient la chimiothérapie plus longtemps.

En termes de survie, ce protocole permet « aux patients de jouer un rôle actif dans leur parcours de soins et surtout de rentrer en contact direct avec leur soignant » a expliqué le docteur Harold J. Burstein devant l’American Society of Clinical Oncology. Une étude clinique plus importante est en cours, avec une version améliorée du logiciel. L’outil est désormais accessible sur ordinateur et sur smartphone.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé