MENU

L’Agence du médicament alerte sur un phénomène inquiétant : la nette augmentation des intoxications accidentelles au cannabis chez les enfants. La tendance ne cesse de se renforcer, notamment chez les moins de deux ans, avec des conséquences qui peuvent s’avérer très graves.

Une étude du réseau d’addictovigilance (surveillance d’addictions, ndlr) montre la « hausse constante, depuis 2014 », du nombre de ces intoxications par ingestions accidentelles, note l’agence sanitaire. Elles surviennent le plus souvent dans un cadre familial.

Des chiffres alarmants

La comparaison entre les données de 2010 à 2014 (60 mois) d’une première enquête et celles portant sur la période du 1er janvier 2015 au 30 septembre 2017 (33 mois) est révélatrice. L’analyse met en évidence chez les enfants « 2,5 fois plus d’intoxications » avec 194 cas sur 33 mois pour la seconde enquête, contre 140 cas sur 60 mois pour la précédente. Les enfants de moins de deux ans restent les plus concernés tandis que la plus jeune victime a 7 mois, la plus âgée cinq ans.

On observe aussi « deux fois plus d’hospitalisations ». Dix enfants ont été hospitalisés plus de 48 heures, dont un pendant onze jours. L’Agence du médicament ANSM relève également « cinq fois plus de cas graves ». Neuf enfants (sur 60 mois) ont ainsi été admis en réanimation avec un pronostic vital engagé contre 27 enfants (sur 33 mois). Cependant, « aucun décès n’a été rapporté ».

Jusqu’au coma

Les principaux signes de l’intoxication sont une somnolence (56%), une agitation (30%) ou encore une dilatation des pupilles (27%). Mais les conséquences peuvent être bien plus graves avec des convulsions (8%), voire le coma (10%).

En cas d’ingestion ou de suspicion d’ingestion de cannabis, les secours doivent être immédiatement prévenus, conseille l’ANSM. Les services d’urgences pédiatriques doivent faire une recherche systématique de cannabis (dans les urines et/ou le sang et/ou les cheveux) en cas de signes cliniques évocateurs de cette intoxication, ajoute-t-elle.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé