MENU

Votre carte vitale devrait prochainement disparaitre du paysage de votre portefeuille pour apparaître dans l’espace de votre smartphone via l’application « apCV ». Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, lance le test de cette version dématérialisée dès cet été à la suite de la publication d’un décret d’expérimentation.

Vers une généralisation dès 2021

Cette mesure devrait se généraliser au sein de la population à partir de 2021. Ce projet intègre l’ambition « du virage numérique en santé ». L’application « apCV » devrait servir d’« outil d’identification et d’authentification des patients dans le système de santé », indique la ministre de la Santé.

Cette application a pour objectif de faciliter la gestion liée à la carte vitale. Puisque les patients ne seront plus contraints de se déplacer pour réaliser la mise à jour de leurs droits. Ils auront également accès à d’autres services via l’application par exemple consulter leur compte Ameli.

À quand la dématérialisation des ordonnances ?

Les prescriptions médicales sont également dans le collimateur de la ministre de la Santé. En effet, les ordonnances pourraient bientôt à leur tour être dématérialisées. Même procédure que pour la carte vitale. Agnès Buzyn souhaite lancer une expérimentation à partir de cette année pour une généralisation dès 2020.

Selon la ministre de la Santé, l’e-prescription « permet de sécuriser le circuit de transmission de l’ordonnance et favorise la coordination entre les professionnels ».

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé