MENU

Alors que la plupart des entreprises sont aujourd’hui contraintes de proposer une mutuelle santé collective à leurs employés, ces derniers semblent de plus en plus mal remboursés.

En effet, souhaitant que les tarifs des médecins du secteur 2 baissent, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a limité le remboursement des mutuelles santé à une fois le tarif fixé par la Sécurité sociale pour les consultations de médecins libéraux qui facturent des dépassements d’honoraires.

Aussi, alors qu’auparavant les patients étaient remboursés, ils doivent aujourd’hui payer ces dépassements. Mais si cela concerne de nombreuses consultations pour lesquelles les patients doivent bien souvent dépenser une dizaine d’euros, une somme conséquente pour les ménages les plus pauvres qui renoncent pour certains aux soins, c’est au niveau de la chirurgie que l’on peut s’inquiéter.

De fait, selon un courtier en assurance, une opération de la prostate pour un montant de 3 300 euros était auparavant remboursée intégralement tandis qu’à présent un patient pourrait sortir de sa poche la moitié de ce montant.

Si les mutuelles santé sont aujourd’hui assaillies de coups de téléphone de leurs assurés surpris de ne pas être remboursés, celles-ci ne peuvent agir puisqu’elles ne font que respecter le plafonnement imposé dans le cadre des contrats responsables.


Source : lefigaro.fr

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé