Comparez les complémentaires santé
Indiquez-nous vos besoins et trouvez la mutuelle santé la plus adaptée !
Comparer
Partager sur

Augmentation des congés maladie longue durée

Selon le baromètre 2020 de l’absentéisme maladie de Malakoff Humanis, les arrêts maladie longs — c’est-à-dire ceux dépassant 30 jours — ont grimpé en flèche en 2020 : +33 % comparé à l’année 2019. Paradoxalement, le nombre d’arrêts prescrits a globalement chuté par rapport à l’an dernier (-8 %). En cause ? Le confinement, bien sûr, mais aussi la mise en place du chômage partiel pour bon nombre d’entreprises.

D’autres chiffres assez parlants sont mis en évidence dans cette étude. Tout d’abord, les salariés de 50 ans et plus représentent la part la plus importante en termes d’absentéisme : 44 %, contre 32 % pour les 35-49 ans et 24 % pour les 18-34 ans. Ensuite, pas moins de 60 % des entreprises, tous effectifs confondus, ont eu au moins un salarié arrêté sur une longue durée, contre tout de même 56 % en 2019. Concernant les entreprises de 50 salariés et plus, ce chiffre atteint 83 %. Enfin, les arrêts longs s’étendent sur une durée moyenne de 94 jours.

ÉCONOMISEZ 300€ / an sur votre mutuelle santé
Je compare

Davantage de salariés arrêtés pour troubles d’origine psychologique

S’agissant des arrêts de travail de courte durée délivrés pour cause de troubles psychologiques (15 %), ils arrivent en 3e position, juste derrière ceux liés à des troubles musculosquelettiques (17 %) ou à une maladie ordinaire (29 %). Même position pour les arrêts longue durée, à la différence que les troubles psychologiques ne concernent « plus que » 14 % des salariés. Toujours en seconde position, les troubles musculosquelettiques (19 %), précédés cette fois par les accidents ou traumatismes physiques (28 %).

Plus globalement, vous étiez 14 % à avoir été arrêtés pendant le 1er confinement pour raison psychologique. Ce chiffre est passé à 18 % depuis le déconfinement du mois de mai, contre 9 % en début d’année. Soit le double en l’espace de quelques mois.

Le conseil de François !

Si vous ne vous sentez pas en forme et que vous souhaitez consulter un spécialiste, sachez que :

  • Les psychiatres sont des médecins et sont remboursés par la Sécurité sociale entre 27,30€ et 32,69€ si vous le consultez sur l’avis de votre médecin traitant (des dépassements d’honoraires à votre charge sont peut-être à prévoir)
  • Les psychologues ne sont pas du tout pris en charge par la Sécurité sociale.

Dans les deux cas, votre mutuelle santé peut vous aider à payer ces consultations. Renseignez-vous auprès de votre assureur ou rendez-vous sur notre comparateur pour trouver une bonne mutuelle pour la psychologie.

Comparer les devis mutuelle santé
Partager sur
Comparer les devis mutuelle santé