MENU

États-Unis, Suisse ou Canada… Les animaux d’assistance médicale existent depuis longtemps à l’étranger. Depuis mi-juin, la France accueille à son tour trois chiens d’accompagnement pour les enfants diabétiques. Grâce à leur flair, ces canidés peuvent détecter une crise glycémique, c’est-à-dire un taux de sucre anormal dans le sang.

Une surveillance jour et nuit

Pour les petits patients, la présence du chien représente un véritable soulagement. « Ça a déjà changé ma vie et celle de ma famille », explique Hugo Ricci (15 ans), atteint d’un diabète de type 1. L’adolescent originaire de Lorraine partage désormais son quotidien avec Medley, un caniche royal blanc âgé de 21 mois. Avant l’arrivée de la crise de glycémie, le chien sait prévenir son maître en lui donnant de petits coups de museau. « Il connaît mieux mon corps que moi », résume Hugo.

L’animal a appris ce comportement au cours d’une formation de 8 mois, grâce à l’association Acadia. L’organisme à but non lucratif gère la première école de chiens d’assistance destinés aux enfants diabétiques en France. Medley veille sur son jeune maître jour et nuit. L’animal sait « actionner un bouton d’urgence installé dans sa chambre ou encore de réveiller les parents si l’enfant semble ne pas réagir », précise Solène Grivolat, présidente de l’association.

Entre 20 000 et 30 000 euros

Les patients restent très vulnérables la nuit, où ils peuvent tomber dans un coma diabétique pendant leur sommeil. Les chiens « permettent d’améliorer considérablement la vie des enfants diabétiques et celle de leur famille », explique Solène Grivolat. Avant l’arrivée de Medley, Virginie Ricci la mère du jeune Hugo veillait à effectuer des « contrôles glycémiques toutes les deux ou trois heures, de jour comme de nuit ». Un rythme absolument épuisant.

Un chien comme Medley coûte entre 20 000 et 30 000 euros. Les parents d’Hugo étaient « prêts à mettre cette somme », mais les pays comme le Canada ou la Suisse « réservent leurs chiens pour leurs résidents », précise Virginie Ricci. La formation de Medley a été entièrement financée par la fondation de la société foncière Gecina. L’association Acadia compte une soixantaine de candidatures en attente. En France, 160 000 personnes souffrent d’un diabète de type 1, dont 20 000 enfants.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé