MENU

Le dossier médical partagé (DMP) sera généralisé en octobre prochain. Depuis janvier 2017, le système a été testé dans 9 départements. Tous les Français pourront bientôt créer un DMP à leur nom. Nicolas Revel, directeur général de la Caisse nationale d’assurance-maladie (CNAM), l’a annoncé ce mercredi dans Les Echos.

400 000 DMP créés en 2017

La CNAM espère la création de « plusieurs dizaines de millions » de dossiers d’ici quatre à cinq ans. Le premier DMP date de 2011, mais le projet n’avait pas remporté un franc succès. Seuls 158 000 dossiers avaient vu le jour en 18 mois, dont 89 500 étaient restés vierges. En revanche, 400 000 nouveaux DMP ont vu le jour en 2017 pendant la dernière expérience pilote. Ce carnet de santé toujours accessible et sécurisé semble avoir trouvé son public.

Le détenteur du DMP garde la maîtrise de ses données. C’est lui qui accorde aux professionnels de santé (médecin, infirmier, pharmacien, etc.) le droit d’accéder à son dossier. Le patient peut décider de le fermer à tout moment. Le DMP rassemble les antécédents, allergies éventuelles, médicaments utilisés, comptes rendus d’hospitalisation et de consultation ou encore les résultats d’examens (radios, analyses biologiques, etc).

Création du dossier en ligne

La création d’un DMP se fait exclusivement en ligne, sur une plateforme spéciale gérée par l’Assurance maladie. Pour inciter les Français à adopter le système, la CNAM mise sur la sensibilisation des assurés. Les Caisses primaires d’assurance-maladie seront en première ligne, elles qui reçoivent « 17 millions de visites chaque année ». Les pharmaciens proposeront aussi à leurs clients d’en ouvrir un.

Les dossiers contiendront dès leur création « deux années de consommation de soins » collectées par l’Assurance maladie. Ces données incluront « les médicaments remboursés, les médecins consultés, le recours aux autres professions de soins, les examens réalisés » précise Nicolas Revel. La loi exige déjà que les établissements de santé transfèrent les comptes rendus d’hospitalisation. Les médecins seront eux incités financièrement à « remplir des volets de synthèse médicaux ».

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé