Comparez les complémentaires santé
Indiquez-nous vos besoins et trouvez la mutuelle santé la plus adaptée !
Comparer
Partager sur

Partage de données santé : la plupart des Français y sont favorables

Premier constat : plus de la moitié des Français (54%) connaissent Mon espace santé, l’espace numérique personnel proposé par l’Assurance Maladie depuis début 2022, en remplacement du Dossier médical partagé (DMP). Ils sont même 37% à l’avoir déjà utilisé.

Pour rappel, ce carnet de santé numérique interactif est pensé pour faciliter votre suivi médical. Facultatif, mais bien utile, il centralise de manière sécurisée toutes vos données de santé :

  • dossier médical (historique des soins, prescriptions, résultats d’analyses, etc.)
  • profil médical (allergies, directives anticipées…).

Pour 46% des personnes interrogées, la numérisation des données de santé permet d’ailleurs de bénéficier d’un meilleur suivi. Et 44% d’entre elles estiment même que cette digitalisation a vocation à simplifier leurs démarches médicales. Elles sont, à l’inverse, bien moins nombreuses à voir dans l’usage numérique en santé un moyen de développer la téléconsultation (10%) ou un suivi personnalisé à distance (24%).

Il n’est ainsi pas étonnant que 65% des sondés se soient prononcés en faveur du partage de documents entre les différents acteurs de santé (Sécurité sociale, professionnels de santé et organismes complémentaires d’assurance maladie, ou Ocam).

Choix du médecin : les jeunes davantage tournés vers le numérique

Globalement, pour trouver un médecin, les Français en réfèrent en priorité à l’avis d’autres professionnels de santé. Ils sont 47% à avoir ce réflexe. D’autres (40%) se fient plutôt à leur entourage. Il reste ainsi peu de place aux supports numériques.

Autre fait intéressant : entre les générations, un fossé existe concernant la méthode employée pour choisir son médecin. Alors que les seniors font confiance à 60% au corps médical, les 25-37 ans s’en remettent tout de même, dans une quasi même proportion :

  • au monde médical (38%)
  • aux suggestions des applications de prises de rendez-vous comme Doctolib ou Maiia (32%).

Quant aux avis laissés par les internautes, ils importent davantage aux 18-24 ans qu’au reste de la population. Ils sont 28% à les consulter avant de choisir un médecin.

Carte de tiers payant numérique : il faudra encore attendre pour sa généralisation

Enfin, une grande majorité de sondés disent encore devoir imprimer (17%) ou recevoir leur carte de tiers payant en version papier (72%). En cause ? Les déserts numériques, mais également les habitudes des assurés.

Le conseil de François !
La santé, ça n’a pas de prix. Mais tant qu’à faire, autant payer le moins cher possible ! Pour trouver votre couverture sur mesure tout en faisant un maximum d’économies, comparez les offres de mutuelle santé avec lesfurets !
Comparer les devis mutuelle santé
Partager sur
Comparer les devis mutuelle santé