MENU

La cigarette électronique, une bonne alternative au tabac classique ? Des chercheurs de l’Université de Californie San Francisco et de l’Université George-Washington (Etats-Unis) contestent cette idée reçue. Dans une étude publiée le 22 août dernier, ils mettent en évidence le lien entre vapotage quotidien et augmentation du risque de crise cardiaque.

Les facteurs de risque se cumulent

La cigarette électronique n’est pas très efficace pour arrêter de fumer. « La plupart des adultes qui vapotent continuent à fumer des cigarettes », analyse Stanton Glantz, directeur de l’étude. « Le risque de crise cardiaque des cigarettes électroniques s’ajoute aux risques émanant de la cigarette. Quelqu’un qui continue de fumer tous les jours en utilisant des cigarettes électroniques augmente de cinq fois la probabilité d’une crise cardiaque », s’alarme le scientifique.

Plus de 69 000 volontaires ont participé à l’étude entre 2014 et 2016. Dans la catégorie des consommateurs occasionnels de cigarette, 3,6% ont déclaré avoir déjà subi un infarctus. Cette proportion bondit à 6,1% chez les personnes qui vapotent tous les jours. Quand les fumeurs associent la cigarette électronique et le tabac traditionnel, la probabilité qu’ils fassent une crise cardiaque s’avère 4,6 fois supérieure à celle des non-fumeurs.

Moins toxiques mais pas inoffensives

Nicotine, solvants, agents de conservation ou encore arômes… Les liquides dans les e-cigarettes contiennent de nombreux éléments qui peuvent provoquer des cancers. La cigarette électronique utilise une batterie chauffante pour atomiser ces liquides, et les changer en vapeur. Le procédé s’avère toutefois moins toxique qu’avec une cigarette normale, en l’absence de processus de combustion. La vapeur n’est pas pour autant inoffensive, rappelle Pourquoi Docteur.

Seul bémol, l’étude ne mentionne pas la date des accidents cardiovasculaires. Certains pourraient avoir eu lieu avant l’introduction de la cigarette électronique aux Etats-Unis. Les chercheurs rappellent toutefois qu’il n’est jamais trop tard pour arrêter. « Le risque de crise cardiaque chute immédiatement après l’arrêt de la cigarette. Nos résultats suggèrent qu’il en va de même lorsqu’ils arrêtent de vapoter », assure Stanton Glantz. Une bonne nouvelle pour les fumeurs !

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé