MENU

C’est une première en 10 ans dans le domaine de l’endométriose. La Food and Drug Administration (FDA) aux Etats-Unis vient d’autoriser un nouveau traitement. L’Orilissa agit au niveau hormonal pour soulager les symptômes de cette maladie gynécologique très handicapante, a indiqué le laboratoire pharmaceutique AbbvVe le 24 juillet dernier.

Moins de douleurs menstruelles

Une équipe de chercheurs s’est penchée sur les effets de l’Elagolix. Son principe actif agit comme un « antagoniste de l’hormone de libération des gonadotrophines ». Il diminue la production d’œstrogène et de progestérone, deux hormones qui jouent un rôle dans le déclenchement de l’endométriose. De quoi réduire les fortes douleurs qui apparaissent dans le bassin pendant les règles, les rapports sexuels ou à d’autres moments dans la vie des malades.

Les scientifiques ont mené deux essais cliniques auprès de 1 700 femmes en âge de procréer, toutes atteintes d’endométriose modérée à sévère. Les patientes ont été divisées en quatre groupes. Deux groupes témoins ont reçu un placebo. Un groupe a pris une dose quotidienne de 150 milligrammes d’Orilissa. L’autre groupe a reçu un dosage de 200 milligrammes deux fois par jour. Les essais cliniques ont montré un impact positif du médicament sur les douleurs menstruelles.

De lourds effets secondaires

Dans le détail, près d’une femme sur deux (45%) a constaté une amélioration avec 150 milligrammes d’Orilissa par jour. Cette proportion monte à trois malades sur quatre (75%) avec une dose de 200 milligrammes deux fois par jour. Dans les groupes témoins sous placebo, seules 20% des patientes ont ressenti une amélioration. En revanche, les résultats s’avèrent moins convaincants pour les douleurs pelviennes avec un écart d’environ 20% entre les groupes sous placebo et les autres.

Le traitement arrivera en officine aux Etats-Unis dès le mois d’août prochain. Il devrait coûter 845 dollars soit environ 724 euros pour quatre semaines de traitement, rapporte e-Santé. Outre son prix élevé, le médicament devrait entraîner de lourds effets secondaires : baisse de densité minérale osseuse, fausse couche, effets sur l’humeur, hausse du taux de transaminase dans le foie. Le traitement ne sera pas prescrit en cas de grossesse, d’ostéoporose, de maladie sévère du foie ou de dépression.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé