MENU

Les autorités sanitaires s’alarment du taux de vaccination contre la grippe alors que la maladie a encore provoqué 13 000 décès l’année dernière. A peine la moitié des personnes à risque et seulement un quart des professionnels de santé sont vaccinés. Le ministère de la Santé a d’ailleurs décidé de lancer une charte pour les y inciter.

26% des professionnels de santé sont vaccinés

« C’est pour moi un enjeu déontologique », a souligné ce jeudi 18 octobre la ministre de la Santé Agnès Buzyn, en présentant la charte signée avec les Ordres des sages-femmes, des pharmaciens, des masseurs- kinésithérapeutes, des médecins, des infirmiers, des chirurgiens-dentistes et des pédicures-podologues.

« En se faisant vacciner eux-mêmes, non seulement les professionnels de santé montrent l’exemple, mais surtout, ils protègent leurs patients », a-t-elle poursuivi. Globalement 26% des professionnels de santé sont vaccinés, selon le ministère.

85% des personnes décédées avaient plus de 75 ans

Comme tous les ans, le ministère lance une campagne pour inciter les personnes à risque à se faire vacciner : personnes âgées de plus de 65 ans, malades chroniques ou souffrant d’obésité sévère et femmes enceintes, soit plus de 12 millions de personnes. Moins de la moitié d’entre eux sont vaccinées (45,6% en 2017-18), loin des recommandations de l’OMS (75%).

Ces personnes à risque paient chaque année un lourd tribut : 85% des personnes décédées l’an dernier avaient plus de 75 ans. La grippe saisonnière encombre aussi chaque année les urgences, a souligné la ministre, avec 75 000 passages en moyenne. On estime que la vaccination permet d’éviter 2 000 décès chaque année. Si 63% des personnes à risque étaient vaccinées, on aurait même 2 500 morts de moins.

Un spot à la fin de chaque bulletin météo

Les personnes majeures pour qui le vaccin est recommandé peuvent le retirer à la pharmacie sur simple présentation du bon de prise en charge à 100% par l’Assurance maladie, et se faire vacciner par un médecin, un infirmier ou une sage-femme.

Dans quatre régions tests (Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France, Nouvelle Aquitaine, Occitanie), elles peuvent aussi se faire vacciner en pharmacie. A partir de la saison 2019-20, ce sera possible dans toute la France.

La campagne de sensibilisation se déroulera notamment à la télévision avec un spot à partir du 26 octobre, et pour la première fois à la fin de chaque bulletin météo sur France 2 et France 3.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé