MENU

Bonne nouvelle pour les malades de l’hépatite C. Le Maviret a obtenu ce jeudi son autorisation de vente, indique Le Journal officiel. Cet antiviral du laboratoire américain AbbVie sera disponible à l’hôpital, mais aussi pour la première fois sur ordonnance en pharmacie. Objectif, simplifier la prise en charge de la maladie.

50 000 patients concernés en France

Le Maviret coûtera 28 000 euros par patient, pour un traitement de 8 semaines. Environ 50 000 patients en France seraient concernés. Sa mise à disposition dans les officines constitue un vrai plus en matière de santé publique. « Une des causes de non-observance des patients est l’éloignement de l’hôpital, c’est pourquoi il est important que ces médicaments soient disponibles en officine de ville », explique le docteur Marc Bourlière, hépatologue à Marseille (Bouches-du-Rhône).

Le médicament se prend trois fois par jour par voie orale, pour une efficacité supérieure à 90% contre les six formes du virus de l’hépatite C. La France métropolitaine compterait 130 000 adultes infectés par le virus de l’hépatite C mais 75 000 d’entre eux ignoreraient leur état. Le Marivet pourrait toucher encore plus de malades « si des actions de dépistage étaient mises en œuvre », estime la Haute Autorité de Santé (HAS) dans les colonnes du Figaro.

Compétitif face à ses concurrents

Le Maviret n’est contre-indiqué que pour les patients qui souffrent de cirrhose. Les autres traitements disponibles contre l’hépatite C chronique durent en moyenne 4 semaines de plus. Depuis 2013, le laboratoire Gilead commercialise le Sovaldi et ses successeurs Harvoni et Epclusa. Ces traitements avaient déclenché une vive polémique en raison de leur coût jugé exorbitant pour la Sécurité sociale, à 40 000 euros par patient.

Pour modérer cette dépense, l’assurance maladie avait réservé l’usage de ces traitements aux malades les plus gravement atteints. Cette décision avait déclenché une levée de boucliers de la part des associations de malades. En 2016, la Sécurité sociale avait décrété un accès universel à ces traitements en tablant sur l’arrivée de concurrents pour faire baisser les prix. En mars 2017, Gilead avait accepté de ramener ses prix à 28 700 euros par patient.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé