MENU

Créé par Julien Artu, diplômé en management hôtelier et victime de cet isolement après un accident, My Hospi Friends a d’abord été expérimenté à l’hôpital Foch de Suresnes. Ce sont à présent plus d’une dizaine d’établissements hospitaliers répartis sur toute la France qui ont adopté ce réseau social.

Le principe est sensiblement le même que Facebook avec un enregistrement par pseudo. Préciser ses centres d’intérêt est par contre obligatoire avec pour objectif de créer des liens entre patients ayant quelques affinités. L’hôpital dispose également d’un compte, ce qui crée une sorte particulière de vie associative.

Il ne s’agit nullement de s’étaler sur ses problèmes de santé, mais au contraire de se projeter sur l’avenir au travers de discussions sur ses passions et problèmes. Le fonctionnement est simplifié à l’extrême pour pouvoir s’adresser aux personnes de tous les âges et les anciens patients peuvent conserver leur compte après leur sortie de l’hôpital.

Si la mise à disposition du réseau social My Hospi Friends est bénéfique aux patients, elle l’est également pour le personnel hospitalier. Un malade qui s’ennuie a en effet tendance à faire fréquemment appel aux infirmières et aides-soignantes en n’ayant pour pensées que ses douleurs et problèmes de santé. Ainsi occupé avec d’autres patients, le malade trouve que les heures passent plus vite tout en enrichissant ses connaissances et en créant de véritables liens d’amitié.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé