MENU

L’Assurance Maladie : une vocation plus universelle

L’Obamacare est une révolution aux États-Unis puisque cette réforme permettrait de donner une couverture de santé minimale à tous les Américains qui en sont aujourd’hui dépourvus, soit environ 50 millions de personnes. Cependant, si l’Obamacare n’est conçue que pour les citoyens américains, l’Assurance Maladie a une vocation plus universelle puisqu’il n’y a pas besoin d’être français pour y avoir droit. Cette différence se retrouve du coup dans le mode de prise en charge. Aux États-Unis, l’assurance relève du secteur privé et l’Obamacare ne compte pas changer cet état de fait, puisqu’il compte rendre l’assurance privée obligatoire et baisser ses tarifs. En France, c’est la Sécurité sociale, un organisme public, qui gère l’Assurance Maladie.

 

 

Des remboursements plus ou moins complets

Les deux mécanismes se rejoignent en ce qui concerne les remboursements autorisés. Aux États-Unis, chaque État proposera une couverture différente, même si certains remboursements minimums sont obligatoires, notamment dans les services ambulatoires, services d’urgence, hospitalisations ou prescriptions médicales. Dans tous les cas, les compagnies d’assurance étant privées, c’est le prix qui déterminera exactement le niveau de couverture.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé