MENU

L’alimentation pour une pratique sportive régulière et modérée

Pour une pratique sportive modérée, il est conseillé d’observer un régime alimentaire équilibré. Inutile de vous gaver de protéines pour faire gonfler vos muscles ou de choisir des boissons à forte teneur en glucides. Au contraire, cela risque de modifier votre équilibre.

Ce qu’il faut privilégier avant tout, ce ne sont pas les calories mais les calories riches. Avec les aliments raffinés, les calories sont vides de nutriments et n’apportent rien de plus que la calorie seule. En mangeant des aliments complets, de bonne qualité, de saison, vous évitez de tomber dans cet écueil. Les sels minéraux et les vitamines permettent à tout sportif d’être en forme et de pratiquer de manière efficace.

Si vous faites du sport le matin, fractionnez votre petit déjeuner et mangez un fruit léger avant de commencer. Vous compléterez ensuite votre ration après.

Il en va de même pour une pratique à la pause de midi ou le soir après votre travail : ayez le réflexe de la collation. Prise à distance de vos exercices, la collation fournit de l’énergie à votre corps sans l’alourdir. A votre retour, prenez un repas léger pour ne pas surcharger votre estomac.

L’alimentation pour une pratique sportive intense

  • Vive les glucides…

Les glucides donnent de l’énergie à votre corps. On les connaît sous le nom de « sucres lents » et « sucres rapides ». Si les deux sont importants pour tous, les sportifs ont besoin de consommer beaucoup plus de sucres lents. On les trouve dans les céréales (pain, riz, pâtes…) mais aussi dans les légumineuses (lentilles, pois, haricots…).

  • … et les protéines ! 

Les protéines servent à stabiliser l’énergie et entretenir les tissus et les fibres musculaires. Les sources les plus connues de protéines sont les viandes rouges et blanches, les poissons et les fruits de mer. Les oeufs et les produits laitiers constituent également un excellent apport de protéines.

Les végétariens, végétaliens et flexitariens peuvent eux se tourner vers les légumineuses et les fruits oléagineux (amandes, noix…).

  • L’eau, l’élément essentiel

Enfin, la clé du succès est votre hydratation. Grâce à l’eau, tous vos nutriments sont correctement acheminés là où ils sont nécessaires. Elle assure la bonne lubrification des tissus entre eux et évite les crampes et les courbatures en excès.

Plus vous faites de l’exercice, plus vous transpirez et plus vous aurez besoin de compenser votre dépense en eau. Si vous êtes sujet aux maux de tête, c’est un indice : vous manquez d’eau.

Sachez en outre que la sensation de soif survient lorsque votre corps est déjà déshydraté. Ayez le bon réflexe de boire régulièrement.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé