MENU

Hôpitaux : une prime pour réorienter les patients vers un généraliste ?

Hôpitaux : une prime pour réorienter les patients vers un généraliste ?

L’Assemblée nationale examine actuellement le projet de loi de financement de la Sécurité sociale. Un amendement en particulier fait débat. Un député de la majorité souhaite en effet instaurer une prime de 20 à 60 euros versée aux urgences pour chaque patient réorienté vers un médecin généraliste.

Complémentaire santé : vers un contrat à 1 euro par jour pour les plus modestes

Complémentaire santé : vers un contrat à 1 euro par jour pour les plus modestes

Familles monoparentales, retraités modestes… Le gouvernement prépare une nouvelle complémentaire santé à bas prix pour les assurés les plus fragiles. Cette réforme devrait leur assurer de belles économies, mais inquiète le secteur des mutuelles.

Sécurité sociale : vers des séances chez le psy prises en charge

Sécurité sociale : vers des séances chez le psy prises en charge

Trois caisses primaires d’assurance-maladie proposent aux psychologues d’être conventionnés et remboursés comme les médecins. Cette expérience durera 3 ans, afin de réduire les dépenses de santé liées aux souffrances mentales. Les psychologues manifestent peu d’enthousiasme.

Sécurité sociale : les kinés parisiens sommés de revoir leurs tarifs

Sécurité sociale : les kinés parisiens sommés de revoir leurs tarifs

La CPAM de Paris (Ile-de-France) a envoyé début décembre un courrier aux kinésithérapeutes de la capitale. L’assurance maladie met en cause des dépassements d’honoraires qu’elle juge excessifs. Le taux moyen de dépassement à Paris atteindrait 32,5%.

Sécurité sociale : François Fillon a fait son mea culpa

Sécurité sociale : François Fillon a fait son mea culpa

François Fillon a regretté ce mercredi sur BFMTV-RMC avoir été « mal compris » au sujet de son projet de réforme de la Sécurité sociale. Il promet de nouvelles propositions d’ici début février.

Perturbateurs endocriniens : la définition controversée de la Commission européenne

Perturbateurs endocriniens : la définition controversée de la Commission européenne

Avec deux ans de retard sur la date prévue, la Commission européenne a enfin livré sa définition des perturbateurs endocriniens. La réaction des ONG travaillant sur l’environnement est extrêmement négative du fait du niveau élevé des preuves exigées pour qu’un produit contenant des perturbateurs endocriniens puisse être retiré du marché.