MENU

Certaines idées reçues peuvent laisser croire que la vaccination est réservée aux enfants. Comme le précise Odile Launay, infectiologue à l’hôpital Cochin, le vieillissement rend plus sensible aux infections avec des risques réels de complications, et ce dès 45 ans.

La grippe touche chaque année des dizaines de milliers de personnes dont une grande partie de seniors. L’épidémie de grippe 2014-2015 a été particulièrement virulente avec 11 400 décès dont certains auraient pu être évités par la vaccination.
Encore trop souvent négligé, le vaccin contre le tétanos concerne particulièrement les seniors amateurs de jardinage et de promenade à la campagne. Si les infections sont rares, l’issue est la plupart du temps fatale en absence de vaccin. Un rappel est nécessaire tous les 10 ans.

Une autre idée reçue concerne la coqueluche que certains pensent ne concerner que les jeunes enfants. Les seniors peuvent très bien être touchés, cette maladie très contagieuse pouvant ensuite contaminer les jeunes enfants et surtout les bébés de moins de quatre mois ne possédant pas encore d’anticorps spécifiques.

La moitié de cas de zona concerne les seniors de plus de 65 ans. Un nouveau vaccin est disponible en pharmacie depuis juin 2015 et s’accompagne d’une diminution de 50 % des cas de zona.
Les seniors ne doivent pas hésiter à poser la question à leur médecin pour passer un hiver 2016 dans les meilleures conditions.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé