MENU

L’étude de l’INSEE souligne que depuis la fin des années 70, toutes les classes sociales ont bénéficié d’une espérance de vie accrue, soit 7 ans pour les hommes et 5,5 ans pour les femmes. Les écarts d’espérance de vie entre cadres et ouvriers se sont par contre maintenus, ce malgré des conditions de travail en apparence améliorées pour les travailleurs manuels.

Dans les conditions de mortalité constatées sur la période 2009-2013, l’écart d’espérance de vie moyenne entre une femme et un homme se réduit. Il est de 85,5 ans pour le sexe autrefois dit faible et 79,5 pour celui autoproclamé fort, soit 6 ans de plus.

Sur la même période, l’écart entre un cadre et un ouvrier est de 6,4 ans pour un homme et 3,2 ans pour une femme. Un ouvrier âgé de 35 ans entre 2009 et 2013 a 18 % de risque de décéder avant 65 ans alors que ce pourcentage est de 7 % pour un cadre.

Concernant l’écart d’espérance de vie entre diplômés et non-diplômés, il est de 7,5 ans pour les hommes et de 4,2 ans pour les femmes. Par contre, les différences liées à la gradation des diplômes sont peu importantes.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé