MENU

Ce qu’il faut savoir sur le pou

Le pou est un insecte brun qui mesure environ 3 mm de long. Sur un cuir chevelu, il peut vivre jusqu’à 2 mois et se nourrit exclusivement de sang. Sa reproduction est rapide puisque 3 jours suffisent à l’éclosion d’une larve. C’est pourquoi, sans traitement, la situation peut rapidement devenir intolérable pour l’enfant infesté. Privé de sang, le pou meurt de faim et de soif en seulement quelques heures.

Contrairement aux idées reçues, le pou ne saute pas mais se déplace de cheveu en cheveu. De même, il ne sélectionne pas son hôte selon l’hygiène de son cuir chevelu.

Comment repérer rapidement les poux ?

Si le maître d’école ou un autre parent d’élève vous rapporte qu’un enfant scolarisé avec le vôtre a des poux, il est conseillé d’agir vite et en plusieurs étapes :

  • Inspectez le crâne de votre enfant à la lumière tous les 2 jours et pendant 2 semaines en faisant particulièrement attention à la lisière des cheveux près de la nuque et des oreilles ;
  • Mouillez-lui les cheveux et passez-y un peigne très fin pour repérer et retirer les premières lentes ;
  • Aspergez éventuellement les cheveux de la famille de répulsifde manière préventive ;
  • Raccourcissez ou, au minimum, attachez les cheveux de votre enfant pour éviter le contact avec les têtes d’enfants infestés ;
  • Si vous trouvez effectivement des poux ou lentes, signalez-le à votre entourage pour limiter les risques de contagion. Inutile de mettre l’enfant en quarantaine, éviter les contacts de tête à tête suffira.

Quel traitement utiliser pour lutter contre les poux ?

Avant de sauter sur le premier produit venu, il est judicieux de demander conseil à votre pharmacien. Pour éliminer les poux, vous pouvez utiliser au choix :

  • Des insecticides contre les poux. Ces traitements à base d’antiparasitaires chimiques comprennent généralement un shampooing et une lotion. Il est indispensable de bien suivre les règles d’utilisation pour que la décontamination soit réussie. Ces produits chimiques sont souvent contre-indiqués pour les personnes ayant des plaies ouvertes sur le crâne, les enfants de moins de 30 mois et les femmes enceintes. D’autre part, on constate depuis plusieurs années une certaine résistance des poux aux traitements chimiques malgré l’utilisation de produits de plus en plus forts.
  • Des comprimés d’ivermectine, utilisés pour se débarrasser de la gale. Ces comprimés pris en deux fois avec une semaine d’écart sont efficaces mais doivent être utilisés avec précaution.

Existe-t-il des traitements naturels contre les poux ?

  • L’huile de noix de coco : mélangée à de la poudre de camphre, elle étouffe les poux. Le traitement est à appliquer chaque soir pendant 4 jours et à laisser poser toute la nuit.
  • L’huile et le vinaigre contre les poux : comme l’huile de coco, ce mélange va tuer les poux en les asphyxiant. Appliquez la lotion préparée sur les cheveux secs avant de les emballer dans une serviette pendant 15 minutes. Passer le peigne anti poux puis lavez avec un shampoing additionné de quelques gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé.
  • Le bicarbonate de soude contre les poux : parfaitement efficace contre les lentes, répartissez la poudre sur le cuir chevelu et massez quelques minutes avant de laver.

Pour plus d’efficacité, vous pouvez de réaliser un second traitement différent du premier à quelques jours d’intervalle.

Le conseil d'Hervé !
Si vous avez trouvé des poux sur le cuir chevelu de votre enfant, pensez, en même temps que vous lui faites le soin, à laver à 60 °c ses draps, doudous et autres objets et textiles en contact avec sa tête.
Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé