MENU

L’horizon s’obscurcit pour le régime de sécurité sociale des étudiants (RSSE). Sa suppression appartient aux « pistes étudiées » par le gouvernement pour réformer l’offre de soins, ont annoncé ce jeudi Agnès Buzyn et Frédérique Vidal, ministres de la Santé et de l’Enseignement supérieur.

Un « amendement » au projet de budget de la Sécu

Cette mesure sonnerait la disparition des mutuelles étudiantes. Pour rappel, les étudiants disposent d’un régime particulier depuis 1948. Leur assurance santé était assurée par la Mnef, devenue plus tard la LMDE. Depuis 1972, cette tâche est assurée par une dizaine de mutuelles régionales qui proposent aussi des complémentaires santé. Les deux ministres ont reçu ce mardi une délégation de la Sécu étudiante, pour évoquer la probable « bascule » des étudiants vers le régime général.

Le gouvernement souhaite faciliter l’accès aux soins des étudiants, que le système actuel « tendait à complexifier » estiment Agnès Buzyn et Frédérique Vidal. Les mutuelles étudiantes ne cachent pas leur inquiétude. Ahmed Hegazy, président du groupe de mutuelles étudiantes régionales EmeVia, évoquait ce mercredi un « accident industriel ». Le processus serait déjà bien avancé. Le responsable étudiant a évoqué un « amendement » au projet de budget de la sécu (PLFSS) pour 2018.

Une mesure actée d’ici « septembre 2018 » ?

Le changement devrait s’opérer d’ici « septembre 2018 » rapporte Ahmed Hegazy. Cette information n’est pas confirmée par Romain Boix, son homologue de la LMDE, qui précise toutefois que le gouvernement « souhaite aller vite ». Il faut dire que les mutuelles étudiantes traînent une dette colossale, et de nombreuses accusations de défaillances. En octobre 2015, la LMDE avait ainsi été adossée à l’Assurance maladie pour la couverture de base de ses affiliés.

La réforme de la sécurité étudiante était une promesse de campagne d’Emmanuel Macron. Le candidat, devenu depuis Président de la République, parlait alors de « confier » au régime général « la gestion du régime d’assurance maladie obligatoire de tous les étudiants » non rattachés à celui de leurs parents. Cette promesse pourrait donc devenir réalité d’ici un an.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé