plafonnement-tarifs-dentiste-abus-legislation

L’entrevue organisée ce vendredi entre les syndicats de dentistes et l’Assurance maladie « n’a pas permis d’apporter de réponse suffisante à toutes les carences constatées », déplore dans un communiqué la CNSD, qui dit attendre que l’Assurance maladie « se ressaisisse ». Bilan, la CNSD, tout comme le FSDL (les deux principaux syndicats de chirurgiens-dentistes), se sont retirés des négociations sur la refonte des remboursements de soins dentaires et la revalorisation des actes.

Selon l’AFP, le FSDL juge, lui, « les mesures proposées par le directeur de l’Assurance maladie inacceptables » et lui demande de revoir sa copie d’ici le 19 janvier, date de la prochaine réunion.

30 % de revalorisation en moyenne

Les revalorisations des soins de base (conservateurs) prévues en contrepartie du plafonnement des tarifs sont insuffisantes, a encore jugé le syndicat. « On nous propose des revalorisations de 30 % en moyenne, alors qu’il faudrait tripler » le montant des tarifs, s’est indigné auprès de l’AFP Patrick Solera, président de la Fédération des Syndicats Dentaires Libéraux, avant de prendre pour exemple la dévitalisation d’une molaire dont le tarif proposé passerait « de 82 à 90 euros ».

Autre grief : le barème des actes du panier de soins pour les bénéficiaires de la CMU-C (Couverture maladie universelle complémentaire) est « loin de la réalité des coûts », selon la CNSD. « C’est la profession qui supporte une partie de la prise en charge de leurs soins. Si on veut prendre en charge cette population précaire, il est normal qu’il y ait un geste supplémentaire », a lâché sa présidente, Catherine Mojaïsky.

Un projet complété, un accord arbitral

Enfin, les incitations pour favoriser les pratiques innovantes moins traumatisantes sont « quasi-inexistantes », a estimé la CNSD, qui souhaite une « réforme d’envergure » avec des moyens « dignes d’une médecine du 21e siècle ».

Deux dernières séances de négociations sont prévues les 19 et 20 janvier. D’ici là, selon l’AFP, l’Assurance maladie adressera un projet « complété prenant mieux en compte leurs demandes de valorisation de certains actes innovants ». Faute d’accord au 1er février, un règlement arbitral interviendra.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les mutuelles santé