Elle existe et devient incontournable en Espagne, en Italie et en Allemagne, ou est même obligatoire à New York : l’ordonnance dématérialisée va être expérimentée dès la fin du mois de mars dans les Hauts-de-France. Grâce à l’application « Ordoclick », imaginée par Guillaume Gobert, médecin généraliste installé près de Valenciennes, il sera désormais possible de conserver ses ordonnances sous format numérique.

A l’origine de l’application ? Le souci de simplifier le travail des professionnels de santé et de résoudre le problème récurrent des ordonnances égarées. « Nous voyons souvent revenir des patients qui ont perdu leur ordonnance ou alors ils arrivent sans elle pour passer une radio et il faut la faxer tout de suite. Je me suis dit qu’on pouvait améliorer les choses », explique Guillaume Gobert à La Voix du Nord. De plus, l’application est écologique et permet d’éviter le gaspillage du papier.

Ordoclick financée en partie par les médecins

Aidé par son associé et persuadé de l’utilité de son « Ordoclick », le jeune praticien a lancé un financement participatif et « 18.500 euros ont été réunis en trois mois pour la création de l’application ». Selon le quotidien régional, de nombreux professionnels de santé séduits par l’idée et persuadés de sa pertinence auraient mis la main à la poche.

« Ordoclick », qui restera à la discrétion du médecin et du pharmacien, bénéficie de la validation de l’Ordre des médecins et des pharmaciens. « Sur le plan technique, les données de santé du patient sont respectées », précise encore le docteur Guillaume Gobert, avant d’affirmer que l’application est sécurisée.

Des tests grandeur nature effectués dès la fin du mois doivent servir à affiner l’application, avant un éventuellement lancement dans toute la France.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les mutuelles santé