MENU

Les taxes sur le tabac augmentent à partir de ce lundi 20 février. Conséquence, si le prix des cigarettes manufacturées reste globalement stable, le tabac à rouler connaît, lui, une hausse de l’ordre de 15 %, soit une augmentation moyenne d’un euro par paquet. Un pot de 30 grammes de tabac à rouler de la marque Fleur de Pays passe ainsi de 7,39 à 8,7 € tandis que celui de Marlboro Red Cigarette passe de 7,4 € à près de 9 €.

Ne pas rogner sur leurs marges

Si le prix du tabac à rouler est le seul à subir cette hausse aujourd’hui, c’est que les cigarettiers ont, eux, décidé de rogner sur leurs marges et de ne pas répercuter la nouvelle taxe, décidée à l’automne dans le cadre du budget de la Sécurité sociale, sur la distribution (1).

Si les ventes de tabac à rouler ne représentent actuellement « que » 16 % des ventes de tabac, cette part a tendance à augmenter rapidement. Les ventes en volume de tabac à rouler ont ainsi grimpé de 6,3 % l’an dernier, contre 1 % pour les cigarettes. Et pour cause : un paquet de tabac à rouler coûte en moyenne 30 % moins cher que les cigarettes manufacturées, ce qui explique aussi qu’il constitue une importante porte d’entrée dans le tabagisme pour les jeunes. Cette augmentation du prix des blagues à tabac entre donc dans la lutte contre le tabagisme dont la ministre de la Santé Marisol Touraine avait fait l’un des marqueurs du quinquennat.

Marisol Touraine ne lâchera rien

Pour rappel, la dernière hausse des prix du tabac en France date de mi-janvier 2014. Elle avait porté le prix du paquet le moins cher à 6,50 euros et celui du plus cher, notamment la marque la plus vendue (Marlboro), à 7 euros. En France, 80 % du prix du tabac correspond à des taxes, 8,74 % revient aux buralistes, et le solde aux fabricants.

Ainsi, face à l’absence de hausse du prix du paquet de cigarettes cette année, Marisol Touraine avait promis en signant le décret sur les deux nouvelles taxes [une sur le tabac à rouler et l’autre sur la distribution, NDLR] début février de ne « rien lâcher » car « augmenter le prix du tabac c’est important en termes de santé publique ».

(1). En France, les fabricants de tabac peuvent fixer librement les prix de détail. Les professionnels doivent simplement faire homologuer leurs tarifs par le gouvernement, qui s’assure que ces derniers ne sont pas inférieurs au prix de revient et à l’ensemble des taxes.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé