MENU

Cette étude est assez inquiétante pour une certaine catégorie de travailleurs. Car si le stress est responsable de nombreux problèmes de santé, c’est le temps de travail lui-même qui est aujourd’hui remis en cause. En effet, travailler plus de 55 heures par semaine augmenterait de 33% les chances d’être victime d’un AVC. Les artères coronaires seraient également touchées par un travail hebdomadaire trop important.

Il aura fallu entre 7 et 8 ans pour réaliser cette étude et obtenir des résultats fiables. Pour cela, des hommes et des femmes sans problèmes cardiovasculaires ont été suivis. Le résultat est sans appel : plus le nombre d’heures de travail est élevé, plus le risque augmente. Bien sûr, cette étude tient également compte des mauvaises habitudes des personnes testées (consommation d’alcool, tabagisme, etc.). Un risque que l’on peut limiter avec les aides dont on bénéficie en France, notamment avec certains remboursements via sa complémentaire santé, un avantage qui n’est pas accessible partout dans le monde cependant. Quoi qu’il en soit, l’étude annonce que les risques augmentent dès 41h de travail et que les personnes les plus susceptibles d’être victimes d’un AVC sont naturellement les indépendants et les professions libérales qui travaillent parfois plus de 60 heures par semaine.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé