MENU

Les prothèses auditives coûtent encore cher aux patients. Le gouvernement négocie avec les professionnels du secteur dans l’espoir d’instaurer un « reste à charge zéro ». Peu favorable à cette mesure, le syndicat national des audioprothésistes (Unsaf) a publié ce lundi des propositions pour baisser le prix des audioprothèses.

2 000 euros pour deux oreilles

Pour équiper une seule oreille, un Français dépense en moyenne 1 525 euros. Sur cette somme, 164 euros sont payés par la Sécurité sociale et 350 euros par la mutuelle. Le reste à charge représente plus de 2 000 euros pour les deux oreilles, calcule Les Echos. A cause de ce prix très élevé, les personnes malentendantes attendent en moyenne 7 ans avant de consulter un spécialiste. Ces règles de remboursement pourraient changer en 2020.

Les bénéficiaires de l’aide à la complémentaire santé (ACS) seraient intégralement pris en charge. Ces malades disposeraient aussi d’un équipement de meilleure qualité. Cette mesure s’applique déjà aux détenteurs de la CMU-C. Les autres assurés devraient encore débourser en moyenne 250 euros. Cette somme correspondrait à 16% du prix d’un forfait d’audioprothèse pour un équipement de milieu de gamme à 1 500 euros.

Vers 500 euros de reste à charge ?

En retour, les 3.500 audioprothésistes demandent à ne pas dissocier les prothèses auditives et les prestations liées. En décembre 2016, l’Autorité de la concurrence avait suggéré de séparer la pose et le suivi. L’Unsaf propose d’instaurer une offre pour les bénéficiaires de l’ACS dès septembre 2018. Le syndicat souhaite généraliser une expérimentation menée avec succès dans la Manche, précise Acuité. Le reste à charge y avait été ramené à 300 euros en moyenne par oreille.

Hors CMU et ACS, le reste à charge pourrait tomber à 500 euros en moyenne par oreille. Les pouvoirs publics pourraient limiter entre 400 et 500 euros les remboursements avec les contrats responsables. Pour les assurés hors CMU et ACS, la Sécurité sociale augmenterait ses remboursements à hauteur de 250 euros par oreille. L’Unsaf propose d’augmenter la participation de la Sécurité sociale de 340 millions d’euros par an d’ici 2020.

Comparer les devis mutuelle santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis mutuelle santé